25/09/2018 00:42
Le XIIe Congrès de la Confédération générale du travail du Vietnam (CGTV) s’est ouvert lundi 24 septembre à Hanoï sous le thème "Renouveau, démocratie, solidarité et responsabilité”. Il devrait décider de la réforme de l’organisation et des activités de la CGTV pour édifier une classe ouvrière puissante et contribuer à l’édification et à la défense nationale.
Cérémonie d'ouverture XIIe Congrès de la Confédération générale du travail du Vietnam, le 24 septembre à Hanoï. Photo : VNA/CVN


Relever les défis de l’époque


Le Vietnam compte 10 millions de syndicalistes, ouvriers et employés d’État. Le monde est à l’aube d’une 4e révolution industrielle qui va bouleverser en profondeur la production, la vie et l’emploi des travailleurs. La classe ouvrière, doit être plus que jamais impliquée dans cette mutation technologique radicale. 
 

Au Vietnam, la situation socio-économique présente de belles perspectives et les prévisions de croissance sont optimistes. Si de nombreuses opportunités s’offriront aux travailleurs, de grands défis seront aussi à relever. Pour défendre les intérêts de ses membres et protéger les droits des travailleurs, la CGTV se doit aujourd’hui de repenser à son organisation et à ses activités. 
 

Bùi Van Cuong, président de la CGTV souligne: "La CGTV devra relever de nombreux défis durant son mandat 2018-2023. Le Vietnam participe à de nombreux accords de libre échange de nouvelle génération. Il met en œuvre les résolutions et les préconisations du Parti communiste du Vietnam afin de créer les meilleures conditions à la CGTV qui aura à relever ses propres défis".
 

Édifier la classe ouvrière puissante
 

La résolution du XIIe Congrès national du Parti communiste du Vietnam accorde de l’importance à la CGTV. Il faut veiller davantage à l’éducation, à la formation et au développement de la classe ouvrière tant en quantité qu’en qualité. Il faut aussi rehausser la conscience politique, la qualification et la responsabilité des ouvriers dans le travail. Il est important de garantir le travail, d’améliorer le niveau de rémunération, les conditions de travail, de logement. Il faut construire des logements pour les ouvriers, réviser la législation sur le salaire, la sécurité sociale, l’assurance santé et l’assurance-chômage afin de protéger les droits et améliorer la vie matérielle et spirituelle des ouvriers.
 

La CGTV se fixe l’objectif de mieux représenter les travailleurs et ses adhérents, de former la classe ouvrière pour qu’elle devienne plus puissante à l’ère de l’industrialisation, de la modernisation et de l’intégration au monde. Il lui faut aussi multiplier les activités d’émulation patriotique et encourager les ouvriers et les travailleurs du pays à contribuer à l’édification et à la défense nationales. 
 

Bùi Van Cuong indique: "Pour accomplir ces missions, nous avons défini trois actions principales. Premièrement: Réorganiser la structure, garantir les intérêts des membres et mieux défendre les travailleurs. Deuxièmement: Former un contingent de cadres dont les présidents des antennes syndicales, les présidents des syndicats d’entreprises privées. Troisièmement: Edifier des syndicats capables de remplir leurs missions tout en intensifiant le travail de communication sur la CGTV".


À l’identique des pays du monde, le Vietnam entre dans la 4e révolution industrielle avec la volonté de s’intégrer en profondeur à la nouvelle économie mondiale. La CGTV et ses antennes doivent se rapprocher davantage des travailleurs et les aider à avoir accès à ces nouvelles connaissances. Ces actions permettront au Vietnam d’embarquer dans le train de la 4e révolution industrielle avec les pays de la région et du monde.


VOV/VNA/CVN


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.