30/06/2021 22:00
Les autorités de Thanh Hoa ont déterminé que le développement rural et l'édification de la Nouvelle ruralité figuraient parmi les six priorités de cette province de la partie septentrionale du Centre. Celle-ci vise 88% de ses communes satisfaisant aux normes de la Nouvelle ruralité fin 2025.
>>Thanh Hoa devrait devenir un pôle économique et touristique
>>Thanh Hoa en chemin vers l'édification de la Nouvelle ruralité

Culture des concombres en serre dans le Parc de hautes technologies de Lam Son - Sao Vàng, province de Thanh Hoa (Centre).

Située entre le Nord et le Centre et dotée de conditions pédoclimatiques favorables, Thanh Hoa est la fusion des trois caractéristiques écologiques : de la montagne, du delta et du plateau continental.

Des résultats convaincants

Ces dix dernières années, la province a fait de son mieux pour atteindre les objectifs fixés dans le cadre de la Nouvelle ruralité.

Hoàng Van Tuân et Tào Thi Tinh, un couple domicilié dans la commune de Diên Lu du district de Ba Thuoc, sont propriétaires d’un jardin de plus de 1.000 m². Depuis trois ans, il produit chaque année quantité de légumes et plantes aromatiques. En pratiquant la culture intensive et le chevauchement des récoltes, le couple gagne annuellement de 80 à 100 millions de dôngs.

Son jardin est équipé d'une serre et d'un système d'arrosage automatique. Le semis, le désherbage, la bonification de la terre, l'éradication des vers sont effectués manuellement.

Selon Lê Van Thang, secrétaire de l'organisation du Parti de la commune de Diên Ly, "celle-ci totalise 225 familles, soit plus de 940 personnes dont 20% sont des membres de l’ethnie Muong et 80% de celle des Kinh. Ces derniers sont en partie des immigrants venus du district de Hoang Hoa. Ce sont eux qui ont appris aux locaux les techniques de la culture maraîchère des habitants des deltas". Avant d’ajouter que lors de la mise en œuvre de l’édification de la Nouvelle ruralité, les autorités locales ont choisi une quarantaine de foyers propriétaires de jardins de plus de 500 m². Un succès. Si le revenu par habitant était de 15 millions de dôngs/an il y a cinq ans, il est trois fois plus élevé maintenant. "Notre commune est la première du district de Ba Thuoc ayant atteint les normes de la Nouvelle ruralité", affirme-t-il avec fierté.

Des projets lucratifs

À la différence de la commune de Diên Ly qui se concentre sur la culture de légumes, celle de Yên Dinh encourage les habitants à diversifier les activités agricoles lucratives. Ainsi, son Comité populaire a mis en place trois projets de changement de la structure des plantes afin d'améliorer le revenu des agriculteurs locaux. Deux sont des cultures aux normes nationales de bonnes pratiques agricoles VietGAP et le troisième est une ferme écologique en expérimentation dans le village de Yên Hoành. Chacun rapporte de 350 à 500 millions de dôngs chaque année.

La commune compte en outre quatre fermes appliquant de hautes technologies, 19 foyers éleveurs piscicoles dans le cadre de l’économie fermière, 54 fermes d’élevage de bétail rapportant annuellement plus de 200 millions de dôngs.

Le district de Nga Son de Thanh Hoa est l'une des premières localités ayant satisfait les normes de la Nouvelle ruralité. 

Deux coopératives constituent une chaîne de production et de commerce, assurant la vente des plantes cultivées sur une superficie totale de 50 m² dans la commune.

De plus, 12 entreprises, 273 kiosques familiaux et une trentaine de marchands ont contribué à créer des emplois payés en moyenne plus de 5 millions de dôngs par mois. Cela a permis à la commune d'augmenter le revenu par habitant à presque 69,5 millions de dôngs par an et au village de ne compter plus qu'une seule famille pauvre.

"Tous les chemins vicinaux sont actuellement couverts de béton. Nombre de foyers ont réservé une partie de leur terrain aux fins d’élargissement des voies principales qui sont toutes larges d'au moins 8 m, et donc accessibles à tous types de véhicules", a informé le secrétaire de l'organisation locale du Parti.

Les localités montagneuses à la traîne

Une route bétonnée dans le district de Dông Son, province de Thanh Hoa.

Après dix ans de mise en œuvre de l’édification de la Nouvelle ruralité, la province de Thanh Hoa totalise huit districts, environ 330 communes et 700 villages reconnus aux normes requises, selon Trân Duc Nang, chef du Bureau coordonnateur de l’édification de la Nouvelle ruralité.

Il ajoute que les prochains objectifs seront difficiles à atteindre. Car parmi les 140 communes qui ne sont pas reconnues aux normes, 115 se trouvent dans des régions montagneuses aux conditions socio-économiques très défavorables. Cela empêche la mobilisation des investissements.

D’après Cao Van Cuong, directeur du Service provincial de l’agriculture et du développement rural, en effet, certaines localités ne s’intéressent qu’à la modernisation des infrastructures mais pas au développement de la production, à l’amélioration des revenus et du niveau de vie des habitants, aussi la mobilisation des ressources n’est-elle pas efficace. 

Ainsi, dans un proche avenir, la province de Thanh Hoa devrait-elle examiner les principes et politiques sur l’édification de la Nouvelle ruralité dans les localités qui restent. De plus, il conviendra de restructurer l’agriculture en favorisant le développement des modèles efficaces et lucratifs, de renforcer la coopération dans la production et la vente des produits, de valoriser les atouts des localités, d'encourager les secteurs et localités à collaborer dans le but de trouver les mesures adéquates pour l’édification de la Nouvelle ruralité dans chaque localité.

Texte et photos : Mai Quynh - Khanh Trinh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Une reprise progressive des flux touristiques en vue Malgré un contexte mondial toujours en proie à la pandémie de COVID-19, la reprise du tourisme est aujourd’hui mise à l’agenda des États. Le Vietnam et les pays de l’ASEAN ont discuté ensemble d’une stratégie conjointe de réouverture.