13/01/2018 16:28
Dans sa stratégie de développement socio-économique pour la période 2016-2020, le chef-lieu de Hà Tiên de la province de Kiên Giang (Sud) veut faire de l’écotourisme communautaire du marais de Dông Hô un produit touristique spécifique.
>>Hà Tiên, une destination de rêve du Sud du pays
>>Année nationale du tourisme : "Découvrir la terre du Sud"
>>Promotion de la protection des ressources naturelles à Kiên Giang

Dông Hô est l’un des plus grands marais naturels du delta du Mékong.
Photo : Huy Hai/VNA/CVN

Le marais de Dông Hô se situe dans le quartier éponyme du chef-lieu de Hà Tiên de la province de Kiên Giang. D’une superficie de 1.384 ha dont 900 ha d’eau, il est l’un des plus grands marais naturels du delta du Mékong. Dotée d’un climat agréable, cette région fait partie des dix beaux paysages de Hà Tiên. Ce chef-lieu veut exploiter le potentiel du site en vue de mettre en place un modèle touristique respectueux de l’environnement.

Le marais possède de nombreuses ressources halieutiques dont des crevettes, des crabes et divers poissons (au total 322 espèces). Parmi celles-ci, certaines sont inscrites dans le Livre Rouge du Vietnam et la Liste rouge mondiale des espèces menacées. C’est le cas des cycas, des bégonias... En outre, Dông Hô abrite plus de 300 ha de forêt de cocotiers. Les touristes peuvent y acheter des produits et déguster des plats à base de coco.

La zone du marais de Dông Hô compte au moins 155 espèces animales dont environ 30 mammifères avec certaines espèces protégées telles que le langur argent d’Indochine par exemple. Près de 115 espèces d’oiseaux ont également été enregistrées.

Un fort potentiel à exploiter

"Avec la beauté naturelle du lieu, Hà Tiên veut mettre l’accent sur le développement de l’écotourisme communautaire. Il s’agit d’un modèle basé sur la découverte de la nature et de la culture des populations locales, tout en protégeant l’environnement. Ce type de tourisme permet aux visiteurs de découvrir la vie quotidienne des gens qui habitent la région", a partagé Pham Van Xuân, vice-président du Comité populaire du chef-lieu de Hà Tiên.

Grâce au projet visant à développer l’écotourisme communautaire sur le site du marais de Dông Hô à l’horizon 2020, les voyageurs pourront admirer les beaux paysages au son du đờn ca tài tử (chant des amateurs) du Sud.

Le "đờn ca tài tử" a été reconnu par l’UNESCO en tant que patrimoine culturel immatériel de l’Humanité.
Photo : An Hiêu/VNA/CVN

Le marais de Dông Hô, relevant de la Réserve mondiale de la biosphère de Kiên Giang, attirera les touristes qui pourront visiter le parc ornithologique et prendre le bateau. La zone aquacole de près de 100 ha sera aussi réservée à la visite des touristes et à la dégustation des fruits de mer.

"Sur une superficie de 300 ha, notre compagnie a planté des arbres fruitiers tels que des jacquiers, des cocotiers, etc. Nous élevons de nombreuses espèces de poissons d’eau douce, crevettes, crabes... pour mieux satisfaire les touristes", a indiqué Trân Buu Trung, gestionnaire de la Sarl Lâm Cuong. Cette dernière cultive également des plantes ornementales telles que le barringtonia, Ochna integerrima, le phénix… La société entretient par ailleurs le parc ornithologique où vivent des espèces rares, et construit des infrastructures afin de permettre aux touristes de s’y divertir. Avec un investissement total de plus de 150 milliards de dôngs, la compagnie se donne les moyens d’améliorer la zone touristique.

Développer le tourisme communautaire

Selon le Comité populaire du chef-lieu de Hà Tiên, environ 40 familles sont susceptibles d’être mobilisées pour contribuer au développement de l’écotourisme communautaire. Ces foyers sont capables de proposer des services touristiques tels que l’organisation de visites des sites naturels et du parc ornithologique, la dégustation de produits aquatiques, la visite de la zone forestière, l’écoute du đờn ca tài tử... 

D’après Pham Van Xuân, vice-président du Comité populaire de Hà Tiên, pour le développement de l’écotourisme communautaire du marais de Dông Hô, ce chef-lieu organise une formation destinée au personnel amené à travailler dans le secteur touristique dans la province, un cours de perfectionnement des compétences de gestion, de langues étrangères ainsi qu’une formation visant à transmettre des consignes de base concernant la sécurité des touristes...

Cette localité veut aussi assurer la promotion des produits touristiques de la communauté et concevoir des tours au service des voyagistes.

"Le chef-lieu de Hà Tiên a mis en place un comité de gestion de l’écotourisme communautaire du marais de Dông Hô, chargé d’élaborer les règlements sur les activités en la matière dans la localité. Il s’est fixé l’objectif d’établir et de développer ce type de tourisme dans le but de préserver, de valoriser la culture traditionnelle de la localité et de protéger la biodiversité et les ressources naturelles du site", a souligné M. Xuân.
 
Mai Huong/CVN
 


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le "bain de feu" des Dao rouges pour accueillir le Nouvel An lunaire

Ouverture de la fête de la Mère Âu Co à Phu Tho La fête en commémoration de la Mère des Vietnamiens Âu Co a été officiellement inaugurée le 22 février (soit le 7e jour du 1er mois lunaire) au Temple qui lui est dédié dans la commune de Hiên Luong, district de Ha Hoa, province de Phu Tho (Nord).