22/12/2019 15:56
Après avoir acté la fin du franc CFA, symbole de la Francafrique, le président français Emmanuel Macron termine dimanche 22 décembre ses 48h de visite en Côte d'Ivoire à Bouaké, l'ex-capitale rebelle avant de s'envoler vers Paris en faisant un crochet par le Niger, allié dans la lutte antijihadiste.

>>Emmanuel Macron renonce à sa retraite de président de la République
>>Macron cultive les bonnes relations franco-ivoiriennes

 

Le président français Emmanuel Macron (gauche) et son homologue ivoirien Alassane Ouattara donnent une conférence de presse au palais présidentiel à Abidjan, le 21 décembre 2019. Photo : AFP/VNA/CVN 


Le président français endossera à la fois le costume de chantre de la coopération avec la pose d'une première pierre d'un marché, puis le rôle de chef militaire avec un hommage aux soldats français tués en 2004 et des discussions avec le président nigérien Mahamadou Issoufou.

Deuxième ville du pays, Bouaké a été le théâtre d'un épisode charnière de la décennie de crise ivoirienne en novembre 2004 : 9 soldats français ont alors péri dans un bombardement de l'armée ivoirienne, un dossier qui garde de nombreuses zones d'ombre.

Oublier les mutineries

Les présidents français et ivoirien Alssane Ouattara rendront hommage à ces morts lors d'une cérémonie qui doit "oeuvrer à l'essentiel travail de réconciliation dont la République de Côte d'Ivoire a tant besoin et qui est le chemin sur laquelle elle avance", selon M. Macron.

Le président ira ensuite sur l'esplanade où sera construit le plus grand marché couvert d’Afrique de l’Ouest. D'un coût de 60 millions d'euros, financé par la France, le site rassemblera 8.500 commerçants sur près de 9 hectares.

Les autorités ivoiriennes et françaises espèrent que cette infrastructure permettra de relancer l'activité économique jadis florissante et de faire oublier le passé de Bouaké, ville de casernes régulièrement secouée par des mutineries ou mouvements de grogne de militaires.

M. Macron s'envolera ensuite pour à Niamey. Il participera à une autre cérémonie d'hommage cette fois en honneur des 71 soldats nigériens ayant récemment péri dans l'attaque d'un camp militaire.

Mais le président Macron pourra surtout s'entretenir avec son homologue nigérien Mahamadou Issoufou et préparer le sommet de Pau qui doit réunir le 13 janvier les chefs d'
État sahéliens de la force G5 Sahel.

Samedi 21 décembre, le président français s'était présenté comme le bâtisseur d'un nouvelle ère de relations avec l'Afrique francophone en sonnant le glas du Franc CFA.

Cette "réforme historique majeure" comprend, outre le changement de nom, l'arrêt de la centralisation de 50% des réserves des pays concernés au Trésor français et le retrait de la France des instances de gouvernance.

M. Macron a décliné cette nouvelle image en inaugurant avec la star ivoirienne du football Didier Drogba, ex-attaquant de Marseille et Chelsea, un complexe sportif symbole des nouvelles priorités de Paris en Afrique : la jeunesse et le sport.

 

AFP/VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Découverte de douze grottes à Quang Binh Les spéléologiques de l’Association britannique pour la recherche de cavernes ont découvert ce week-end douze grottes dans la province de Quang Binh (Centre).