29/08/2018 17:37
Alors que plus de 82.500 enfants se préparent à la rentrée scolaire dans les zones touchées par Ebola dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), l'UNICEF renforce ses programmes d'éducation, de santé, d'approvisionnement en eau, etc., pour aider les écoles à se protéger du virus.
>>Ebola au Congo: 55 morts, le gouvernement décrète la gratuité des soins
>>Ébola en RDC: le bilan monte à 49 morts et 2.000 personnes suivies

Les employés sanitaires transmettent le cerceuil d'un patient mort à cause d'Ebola à Beni, en RDC. Photo: AFP/VNA/CVN

"L'éducation est un droit pour chaque enfant et est essentielle pour que les enfants se développent pleinement. Surtout en temps de crise, telle que l'épidémie d'Ebola, les écoles sont vitales pour que les enfants trouvent la stabilité, apprennent des mesures de prévention et bénéficient d'un soutien psychosocial", a déclaré le représentant de l'UNICEF en RDC, Gianfranco Rotigliano, lors de sa visite à Mangina, l'épicentre du virus.

Le gouvernement de la RDC a récemment pris la décision de procéder comme prévu à la rentrée scolaire dans les provinces touchées du Nord-Kivu et de l'Ituri, où quelques 250 écoles sont répertoriées comme étant dans les zones de santé affectées par Ebola.

"Tous les efforts doivent être déployés pour assurer que le début de la nouvelle année scolaire se fasse en toute sécurité", a ajouté le représentant de l'agence onusienne.

Selon l'UNICEF, les directeurs d'école et plus de 1.750 enseignants recevront une formation portant sur la prévention et la protection contre Ebola, ainsi que sur la manière d'éduquer les enfants sur les bonnes pratiques d'hygiène afin d'éviter la propagation du virus.

L'agence onusienne distribue également des fournitures sanitaires, d'hygiène et d'assainissement comprenant quelque 500 thermomètres laser, 1.500 unités de lavage des mains, des mégaphones et des affiches de prévention dans chacune des 250 écoles situées dans les zones de santé touchées afin qu'elles soient bien préparées à la détection précoce d'Ebola et à la riposte.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué que les dix prochains jours seront "fondamentaux" pour ce qui concerne le contrôle de la propagation du virus Ebola à l'est de la RDC. Dans son dernier rapport, l'OMS fait état de 111 cas d'Ebola, dont 83 sont confirmés et 28 probables, et de 75 décès. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.