17/05/2018 18:49

>>Un chercheur australien met au point un nouveau test rapide du virus Ebola
>>L'Éthiopie en état d'alerte élevée suite à l'épidémie d'Ebola en RDC
>>Au moins 17 personnes mortes d'une fièvre hémorragiques du type à virus Ebola

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est déclarée jeudi 17 mai préoccupée par un nouveau cas confirmé de maladie à virus Ébola en zone urbaine en République démocratique du Congo (RDC). Ce cas d'Ébola a été enregistré à Mbandaka, une ville de la province de l'Équateur, dans le Nord-Ouest de la RDC. "C'est un développement inquiétant, mais nous sommes désormais mieux équipés que jamais pour combattre le virus
Ébola", a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS, dans un communiqué. "L'OMS et ses partenaires prennent des mesures déterminantes pour stopper la propagation du virus", a-t-il ajouté. L'OMS assure avoir déjà déployé une trentaine d'experts pour mener des activités de surveillance dans la ville, en collaboration avec le ministère de la Santé de la RDC et ses partenaires, pour sensibiliser les communautés à la prévention, au traitement et au signalement de nouveaux cas. L'OMS collabore également avec Médecins Sans Frontières (MSF) et d'autres partenaires pour renforcer la capacité des établissements de santé à traiter les patients atteints du virus Ébola dans des services d'isolement spéciaux. Selon les statistiques de l'OMS, au 15 mai, 44 cas de maladie à virus Ébola ont été signalés, dont 3 confirmés, 20 probables et 21 suspects.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.