28/03/2021 22:17
Les Vietnamiens ont éteint de 20h30 à 21h30 le 27 mars les lumières pour l’"Earth Hour", une opération destinée à mobiliser contre le changement climatique et pour la sauvegarde de la nature, économisant ainsi 353.000 kWh (environ 658 millions de dôngs).
>>Earth Hour : des villes du monde entier éteignent leurs lumières pour la planète
>>Ensemble pour protéger notre planète
>>Hanoï cherche à ramener ses pertes d'électricité à 4% d'ici 2025

Une partie du système d'éclairage de l'esplanade de la statue Ly Thai Tô, au cœur de Hanoï, a été désactivée le 27 mars en réponse à l’Heure de la Terre 2021.
Photo : VNA/CVN

L'"Earth Hour", une initiative lancée en 2007 par le  Fonds mondial pour la Nature (WWF), était organisé conjointement par les ministères vietnamiens des Ressources naturelles et de l’Environnement, de l’Industrie et du Commerce.

Placée sous le thème "Speak up for Nature" (Parlez pour la nature), cette édition met l’accent sur les liens entre l’homme et la nature et les relations entre les différentes espèces.

Elle appelle à une consommation efficace et économe de l’énergie et à limiter les produits en plastique à usage unique pour éliminer les déchets plastiques dans l’environnement. Cette mobilisation annuelle ("Heure de la Planète" en français) est destinée à appeler à l’action sur le changement climatique et l’environnement.

Cette année, les organisateurs ont voulu mettre en évidence le lien entre la destruction de la nature et l’incidence croissante des maladies comme le COVID-19.

"Qu’il s’agisse du déclin des pollinisateurs, de la diminution du nombre des poissons dans les océans et les rivières, de la disparition des forêts ou de la perte plus générale de la biodiversité, les preuves s’accumulent selon lesquelles la nature est en chute libre", a dit Marco Lambertini, le directeur général du WWF. 

Le Vietnam a rejoint le mouvement pour la première fois en 2009. L’an dernier, le pays a économisé 436.000 kWh d’électricité, soit 812,9 millions de dôngs. 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.