29/01/2021 17:26
L'offre de la maison mère de Pyrex, International Cookware, pour le rachat de la célèbre verrerie Duralex, avec maintien de la quasi-totalité des emplois, a été validée jeudi 28 janvier par le tribunal de commerce d'Orléans.

>>Brexit et finance : le point sur les relocalisations d'emplois vers le continent
 

Un verre Duralex, à La Chapelle-Saint-Mesmin, le 26 novembre 2012.
Photo : AFP/VNA/CVN


Le groupe basé à Châteauroux était le seul candidat encore en lice pour racheter la verrerie de La Chapelle-Saint-Mesmin (Loiret), dans la banlieue d'Orléans, en redressement judiciaire depuis septembre 2020 et qui compte 248 salariés.

Lors de l'audience du 22 janvier, le tribunal de commerce avait toutefois demandé à International Cookware de revoir son offre, jugée un peu faible financièrement.

Révisant son offre, le groupe a maintenu son prix de cession, d'un montant de 3,5 millions d'euros, mais en a modifié le périmètre, pour répondre à la demande du tribunal.

La maison mère de Pyrex, qui avait reçu le soutien de la région Centre-Val de Loire et d'Orléans Métropole, propose un ambitieux plan de redressement pour Duralex. Elle prévoit notamment d'investir "à hauteur de 17,4 millions d'euros sur la période 2021 à 2024" et d'apporter 21 millions de fonds propres sur la même période, dont 12 millions dès cette année, selon le jugement du tribunal.

International Cookware, propriété du fonds d'investissement européen Kartesia, prévoit aussi de maintenir 246 emplois sur 248, seuls deux cadres dirigeants n'étant pas conservés.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam, une destination prisée Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam est une des destinations appréciée en campagne périurbaine de Hanoï. Ce village est tout comme un musée à ciel ouvert et présente les caractéristiques culturelles typiques des 54 groupes ethniques du pays.