07/12/2018 00:56
Un symposium organisé jeudi 6 décembre à Hoà Binh (Nord) en l’honneur du 70e anniversaire de la Journée internationale des droits de l’homme a souligné les valeurs de la Déclaration universelle des droits de l’homme et les résultats obtenus par le Vietnam en la matière après plus de 30 ans de Renouveau.
>>Présentation du rapport national sur les Droits de l’Homme
>>Maints progrès du Vietnam dans la promotion des droits de l’homme

Vue générale du symposium. Photo: Nhan Sinh/VNA/CVN

D’un pays pauvre, sous-développé et en pénurie de vivres, le Vietnam s’est levé pour enregistrer une croissance annuelle de plus de 6% ces 20 dernières années, devenir un exportateur mondial de vivres, un pays en développement à revenu intermédiaire depuis 2010, a indiqué Tuong Duy Kiên, chef de l’Institut de recherche sur les droits de l’homme relevant de l’Académie nationale de polique Hô Chi Minh.

Le Vietnam s’est efforcé d’améliorer sa législation et mettre en œuvre les recommandations internationales en matière de droits de l’homme faites par le biais des mécanismes de l’ONU, tels que l’Examen Périodique Universel (EPU), un processus unique en son genre qui consiste à passer en revue les réalisations de l’ensemble des États membres de l’ONU dans le domaine des droits de l’homme.

Le pays a élaboré ses programmes d’action nationaux sur la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable, de l’Accord de Paris sur le climat, et a redoublé ses efforts pour déployer des programmes de développement.

Dans les temps à venir, le Vietnam poursuivra ses efforts pour mieux promouvoir les droits de l’homme, continuera d’être un membre responsable et contribuera activement aux travaux des organes onusiens qui s’occupent des droits de l’homme, notamment le Conseil des droits de l’homme et le Conseil économique et social de l’ONU.

Proclamée par l’Assemblée générale de l’ONU en 1948, la Déclaration universelle des droits de l’homme énonce les libertés et droits fondamentaux de tous les êtres humains, hommes ou femmes, notamment le droit à la vie, à la liberté et à une nationalité; à la liberté de pensée, de conscience et de religion; au travail, à l’éducation, à l’alimentation et au logement; et le droit de participer aux affaires publiques.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Appliquer les TI pour dégager les difficultés du tourisme Au cours des dernières années, le tourisme a connu un taux de croissance plus élevé que celui de l’économie nationale. Cependant, il sera très difficile pour le secteur de maintenir son taux de croissance actuel car il est confronté à un certain nombre de lacunes en termes de politique de visa et d’infrastructures aériennes.