07/01/2018 16:17
Durant l’année passée, le Vietnam a été un acteur important dans la promotion et la garantie des droits de l’homme. Ci-dessous, les activités les plus marquantes du pays choisies par le ministère vietnamien des Affaires étrangères pour 2017.
>>Bilan de la gestion des affaires religieuses en 2017
>>Améliorer l’accès des enfants handicapés à l’éducation
>>Droits de l’homme : les acquis
du Vietnam sont indéniables

>>Prévenir et lutter contre les violences sexuelles faites aux femmes et aux filles

En 2017, le Vietnam a été présent à toutes les sessions du Conseil des droits de l’homme des Nations unies. Photo : Quang Hai/VNA/CVN
 
1. Participation active aux conférences internationales de haut niveau sur les droits de l’homme.

En 2017, la vice-présidente de la République, Dang Thi Ngoc Thinh, à la tête d’une délégation vietnamienne, a assisté et prononcé un discours à l’ouverture du 27e Sommet mondial des femmes à Tokyo (Japon), du 11 au 13 mai. Le vice-ministre des Affaires étrangères Hà Kim Ngoc, a fait de même lors d’une conférence de haut niveau de la 34e session du Conseil des droits de l’homme des Nations unies les 27 et 28 février à Genève. Lors de ces conférences, le Vietnam a présenté ses efforts, ses politiques ainsi que les résultats obtenus dans ce domaine.

2. Membre de l’ECOSOC 2016-2018 et du Conseil exécutif de l’UNESCO 2013-2018.

Le pays continue de contribuer activement aux activités du Conseil économique et social des Nations unies (ECOSOC), notamment à la mise en œuvre de l’ordre du jour 2030 sur le développement durable. Le vice-ministre du Plan et de l’Investissement, Nguyên Thê Phuong, est intervenu durant une séance de haut niveau de l’ECOSOC à New York en juillet 2017. À propos des activités de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), le pays a systématiquement fait part de ses avis au Comité exécutif de cette organisation pour accélérer les questions d’éducation, de culture liées aux droits de l’homme. 

3. Accueil de la Rapporteuse spéciale des Nations unies pour le droit à l’alimentation.

La Rapporteuse spéciale des Nations unies pour le droit à l’alimentation, Hilal Elver, a effectué du 13 au 24 novembre 2017 une visite de travail au Vietnam. Hilal Elver a travaillé avec des organes gouvernementaux vietnamiens sur les mesures visant à garantir le droit à l’alimentation de la population, et en particulier des groupes vulnérables tels que femmes et enfants vivant dans les régions reculées. Hilal Elver s’est rendue directement sur le terrain dans les provinces de Bac Kan (Nord), Quang Binh (Centre) et la ville de Cân Tho (delta du Mékong). À l’issue de sa visite, elle a fait des évaluations positives sur la garantie du droit à l’alimentation au Vietnam.

Hilal Elver, Rapporteuse spéciale des Nations unies pour le droit à l’alimentation a eu une visite de travail au Vietnam en novembre 2017.
Photo : VNA/CVN

4. Maintien efficace des mécanismes de dialogue annuel sur les droits de l’homme avec plusieurs pays.

En 2017, le Vietnam a continué de mener des cycles de dialogues sur les droits de l’homme avec la Norvège (en février), les États-Unis (en mai), l’Australie (en août), la Suisse et l’Union européenne (en décembre). Avec un esprit constructif et ouvert, le Vietnam et les pays concernés ont échangé et partagé des informations et expériences liées à la promotion et la garantie des droits de l’homme. Ces dialogues ont permis aux pays de mieux comprendre la réalité au Vietnam et de gommer les malentendus. Mieux encore, les résultats du Dialogue vietnamo-américain sur les droits de l’homme de 2017 ont été introduits dans la Déclaration commune des deux pays lors de la visite aux États-Unis du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc en mai dernier.

5. Poursuite de la promotion des initiatives sur les droits de l’homme lors des forums multilatéraux.

Avec les Philippines et le Bangladesh, le Vietnam est le co-auteur de la Résolution sur les impacts des changements climatiques et les droits de l’homme. Cette Résolution a été défendue et approuvé à la 35e session du Conseil des droits de l’homme des Nations unies tenue en juin et a reçu le patronage de 50 pays. Le Vietnam a organisé deux débats importants, l’un sur le renforcement de la sensibilisation et l’éducation des enfants sur les changements climatiques (dans le cadre de la 34e session du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, tenue en mars), et l’autre sur la garantie des droits des femmes vivant dans les régions littorales confrontées aux impacts des changements climatiques (35e session de ce Conseil tenue en juin).

Remise de vêtements chauds à des enfants H’mông du hameau de Tu Sa B, commune de Phi Nhu, district de Diên Biên Dông (province de Diên Biên, Nord). Photo : Xuân Tu/VNA/CVN

6. Application des recommandations de l’Examen périodique universel du Conseil des droits de l’homme des Nations unies.

Le ministère vietnamien des Affaires étrangères, en collaboration avec les services concernés, a réalisé et présenté au Premier ministre Nguyên Xuân Phuc le Rapport périodique sur les résultats de la mise en œuvre des recommandations reçues comptant pour la 2e étape de l’Examen périodique universel (UPR) (1), du Conseil des droits de l’homme des Nations unies. Jusqu’à présent, 147 des 182 recommandations précitées ont été finalisées, représentant plus de 80,7% du total.

7. Réalisation complète des missions,  et engagements interna-tionaux sur les droits de l’homme.

Pour la première fois en juillet 2017, le Vietnam a accompli et soumis le Rapport national sur l’application de la Convention contre la torture des Nations unies au Comité contre la torture des Nations unies (CAT). En décembre, le Rapport national périodique sur l’application de la Convention internationale sur les droits civils et politiques (ICCPR) du Vietnam a été envoyé au Comité des Nations unies en charge du suivi de la mise à exécution de cette convention. Le pays est en train d’achever pour la première fois le Rapport national sur l’application de la Convention relative aux droits des handicapés (CRPD), le Rapport national périodique sur la mise en œuvre de la Convention relative aux droits de l’enfant (CRC). Ces rapports seront présentés au Premier ministre pour approbation.

8. Insertion à l’ordre du jour de l’APEC 2017 des initiatives sur les droits de l’homme pour les groupes de personnes vulnérables.

Durant l’Année du Forum de coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC) 2017, le Vietnam a volontairement élaboré et proposé plusieurs initiatives en faveur des habitants. Parmi elles, celles relatives aux droits de l’homme telles que l’égalité des sexes, le soutien aux travailleurs et aux groupes de personnes vulnérables (femmes et enfants). Ces initiatives ont été appréciées par les dirigeants des économies membres de l’APEC.

Dans le cadre de l’Année de l’APEC 2017, le Vietnam a organisé en septembre avec succès le Forum sur les femmes et l’économie dans la province de Thua Thiên-Huê (Centre). Photo : VNA/CVN

9. Poursuite de la promotion du développement de la culture, des croyances et religions.

Lors de la 12e session du Comité intergouvernemental de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) tenue les 7 et 8 décembre 2017 en République de Corée, le hat xoan (chant printanier) de Phu Tho et le bài choi (jeu traditionnel vietnamien combinant chant folklorique et jeu de cartes) du Vietnam ont été inscrits sur la liste des patrimoines culturels immatériels de l’Humanité. En 2017, de nombreuses activités religieuses et de croyances ont été organisées dont la Fête bouddhique Vesak 2017, les 500 ans de la Réforme du protestantisme les 7 et 8 décembre à Hanoï avec 10.000 participants.

10. Garantie des droits de l’homme pour les ressortissants vietnamiens à l’étranger.

En 2017, le pays a privilégié les activités de soutien juridique et administratif aux Vietnamiens résidant à l’étranger. Les mesures visant à créer des conditions favorables aux ressortissants vietnamiens à l’étranger ont été discutées lors des rencontres de haut niveau entre les dirigeants vietnamiens et ceux du pays de résidence. La communauté vietnamienne a reçu des assistances pour maintenir le vietnamien, valoriser l’identité culturelle de la nation, élargir les échanges culturels. Le travail d’information sur la situation du pays mené auprès des Vietnamiens d’outre-mer a été renforcé. Concernant les affaires ou les incidents à l’étranger dans lesquels sont ou ont été impliqués les Vietnamiens, le pays a pris des mesures et mené des actions en temps voulu pour protéger ses ressortissants.
 

Note : (1) : UPR : l’Examen périodique universel est un mécanisme unique du Conseil des droits de l’homme des Nations unies ayant pour but d’améliorer la situation des droits de l’homme dans chacun des États membres des Nations Unies. Par ce mécanisme, la situation des droits de l’homme de tous les pays membres de l’ONU est examinée tous les cinq ans. Le résultat de chaque examen est un «document final» listant les recommandations faites à l’État examiné qu’il devra mettre en œuvre avant l’examen suivant.

Bùi Phuong/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.