04/09/2020 20:25
Un séminaire sur la mise en œuvre des recommandations acceptées par le Vietnam lors du troisième cycle de l’Examen périodique universel sur les droits de l’homme (EPU) s’est déroulé à Hanoï, vendredi 4 septembre.
>>Le Vietnam participe à la 44e réunion du Conseil des droits de l'homme
>>Vietnam : l’ASEAN œuvre pour défendre les droits des enfants
>>Le Vietnam appose son empreinte de paix pour les droits de l’homme

Le vice-ministre des Affaires étrangères Lê Hoài Trung, lors de l’atelier sur le plan directeur national pour la mise en œuvre des recommandations issues de l'EPU du 3e cycle acceptées par le Vietnam, le 4 septembre à Hanoï.

L’examen périodique universel (EPU) est un processus unique en son genre. Il consiste à passer en revue les réalisations de l’ensemble des États membres de l’ONU dans le domaine des droits de l’homme. Il s’agit d’un processus mené par les États, sous les auspices du Conseil des droits de l’homme des Nations unies. Il fournit à chaque État l’opportunité de présenter les mesures qu’il a pris pour améliorer la situation des droits de l’homme sur son territoire et remplir ses obligations en la matière.

L’atelier d'information sur le plan directeur national pour la mise en œuvre des recommandations issues de l'EPU du troisième cycle acceptée par le Vietnam est organisé par le ministre vietnamien des Affaires étrangères, en coopération avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Vietnam.

Lors du séminaire tenu le 4 septembre à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Déterminé, le Vietnam s'efforce de garantir le respect et la promotion des droits de l'homme ainsi que de mettre en œuvre les recommandations de l’EPU, a souligné le vice-ministre des Affaires étrangères Lê Hoài Trung.

Il a rappelé que le Vietnam attachait une grande importance à la protection et la promotion des droits de l’homme. 

"Notre Premier ministre entend bien que les recommandations auxquelles le Vietnam a souscrit soient suivies. Nous restons à l’écoute des parties concernées et des amis internationaux pour mener les démarches suivantes", a-t-il dit.  

Caitlin Wiesen, représentante permanente du PNUD au Vietnam, prononce son discours.

Les efforts du pays en matière de droits de l’homme ont été confirmés par Caitlin Wiesen, représentante de l’ONU au Vietnam. "Les progrès du Vietnam ont été reconnus et salués par d'autres pays lors du 3e cycle de l’examen périodique universel", a-t-elle souligné dans son discours.

Selon la représentante onusienne, "ces dernières années, le Vietnam a fait des progrès dans la promotion et la protection des droits de l’homme en ratifiant un certain nombre de traités internationaux. En tant que partenaire de longue date du gouvernement vietnamien, l’Organisation des Nations unies, entend bien lui apporter son soutien", a-t-elle déclaré. 

Les droits de l’homme sont fondamentaux et doivent être étroitement liés au développement durable ; la mise en œuvre des engagements sur les droits de l’homme contribue à atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) ; toutes les parties prenantes jouent un rôle important dans la mise en œuvre des recommandations de l’EPU au Vietnam : autant de points qu’a également tenu à rappeler la représentante de l’ONU.  

Pour rappel, au cours du troisième cycle de l’EPU, le Vietnam a reçu 291 recommandations venant de 122 pays et en a accepté 241.

Texte et photos : Nguyên Tùng/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

La Russie lève les restrictions de voyage pour le Vietnam, la Finlande, le Qatar et l’Inde Le Premier ministre russe Mikhaïl Vladimirovitch Michoustine a signé le 25 janvier un décret selon lequel la Russie lève les restrictions à l’entrée sur son sol pour les citoyens de la Finlande, du Vietnam, de l’Inde et du Qatar à partir du 27 janvier.