28/06/2014 06:47
La 26e session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU s’est clôturée vendredi à Genève après trois semaines de travail.

Participant pour la deuxième fois à une session périodique de ce conseil en tant que membre, la délégation vietnamienne, dirigée par l’ambassadeur Nguyen Trung Thanh, chef de la mission du Vietnam à Genève, a participé activement à toutes les discussions, montrant à la communauté internationale la détermination du gouvernement vietnamien de garantir et de promouvoir les droits de l’homme. Elle a aussi donné ses avis sur les projets de résolution, notamment celles sur l’égalité des sexes, la protection des groupes sociaux en situation de désavantage, les droits à l’éducation et à la santé, la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD)....

Lors de cette 26e session, le Conseil des droits de l’homme a aussi discuté et ratifié les rapports sur l’examen périodique universel (EPU) de 14 pays, dont le Vietnam. Lors de la session, l’ambassadeur du Vietnam Le Thanh Trung a affirmé l’engagement vigoureux de l’État vietnamien dans la garantie et la promotion des droits de l’homme. Au nom du gouvernement, l’ambassadeur a annoncé que le Vietnam acceptait 182 des 227 recommandations proposées par d’autres pays en février 2014, soit 80,17%, un taux très élevé dans l’histoire de l’EPU.

Selon le diplomate, le Vietnam s’engage à suivre ces recommandations dans un souci d'exemplarité et de responsabilité de pays membre de l’ONU. Lors des dialogues, les représentants d’autres pays et d’organisations internationales ont hautement apprécié les efforts et réalisations du Vietnam en matière de droits de l’homme, l’acceptation par le pays de la plupart des recommandations et son attitude coopérative et constructive dans le processus de l’EPU.

VNA/CVN

 


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.