08/04/2020 19:12
>>An Giang : poursuite en justice d’une femme pour actes subversifs
>>Emprisonnement pour actes subversifs contre l'administration populaire

Mercredi 8 avril, la Police de la province méridionale de Dông Nai a annoncé avoir mis en examen et en détention provisoire une habitante locale pour ''actes visant à renverser l’administration du peuple'', conformément à l’article 109 du Code pénal de 2015. Les premières enquêtes indiquent qu’en 2018, Luong Thi Thu Hiên, née en 1968, avait cherché, via Facebook, des informations sur le soi-disant ''Gouvernement national provisoire du Vietnam'', et Dao Minh Quân qui était à la tête de cette organisation réactionnaire en exil et terroriste. Elle s’était faite amie avec des membres de cette organisation et y avait adhéré. Depuis son adhésion, Luong Thi Thu Hien avait régulièrement publié et partagé des articles et photos dénaturant l’histoire du Vietnam, déformant l’image du Président Hô Chi Minh et appelant à renverser le Parti communiste du Vietnam. Elle avait reçu de l’argent envoyé par cette organisation et des directives pour mener des actes subversifs, chercher à faire adhérer de nouveaux membres. Elle avait été nommée représentante du soi-disant ''Gouvernement national provisoire du Vietnam'' pour les 4e, 5e et 6e arrondissements (de Hô Chi Minh-Ville). Sur la base des résultats des enquêtes, la Police de Dông Nai a procédé à la mise en examen et en détention provisoire de Luong Thi Thu Hiên. Les forces compétentes ont saisi de nombreux documents et preuves sur ses violations.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Le tourisme vietnamien en bonne posture sur son marché national Depuis que la pandémie de COVID-19 a été maîtrisée au Vietnam, le secteur du tourisme, qui a été gravement touché par l’épidémie, a pris des mesures pour se relancer, dans un premier temps, sur le marché intérieur.