29/08/2018 17:42
Le Comité populaire de la province de Dông Nai (Sud), en coopération avec l’Association des entreprises japonaises, a organisé mardi 28 août un dialogue avec celles-ci pour régler les difficultés rencontrées lors de leurs affaires dans cette localité.
>>En plus de sept mois, Dông Nai a déjà dépassé l’objectif annuel en matière d’IDE
>>Les investisseurs japonais versent 4,2 milliards de dollars à Dông Nai

Les zones industrielles de la province de Dông Nai attirent bon nombre d'investisseurs japonais. Photo: BDN/CVN

Les discussions ont porté sur la délivrance de visa, la carte de résidence, les impôts, l'impôt sur le revenue des étrangers, l’impôt pour l’entreprise, les formalités administratives. Les autorités locales et les représentants d’entreprises japonaises ont discuté d’opportunités de coopération, d’échange de produits, de recherche de débouchés…

Selon Kadowaki Keiichi, président de l’Association des entreprises japonaises, Dông Nai est la première localité vietnamienne en termes d’attraction des investisseurs japonais. Il a estimé la volonté des autorités locales dans le règlement des questions des entreprises japonaises à travers des tels dialogues.

Trân Van Vinh, vice-président du Comité populaire provincial, a constaté que les entreprises japonaises contribuaient grandement au maintien du rythme de développement de la province. ''Ce dialogue permet aux autorités locales de bien saisir les questions des entreprises japonaises pour les soutenir, dans le but de créer un environnement de l’investissement optimal pour celles-ci'', a-t-il affirmé.

Dông Nai recense 1.800 projets d’investissement étranger d’un fonds total de 32,8 milliards de dollars, dont 240 projets des investisseurs japonais cumulant 4,3 milliards de dollars. Ces projets ont crée 63.000 emplois pour la population locale.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.