22/12/2020 23:39
Le Premier ministre a approuvé la construction de l’autoroute Dông Dang - Trà Linh qui reliera les trois plus importants postes-frontières de la province de Lang Son à celui de la province de Cao Bang, deux provinces limitrophes avec le Sud de la Chine.
>>Cao Bang exhortée à profiter de son potentiel pour le développement socio-économique
>>Le Vietnam possédera plus de 6.400 km d'autoroutes en 2030

La construction de l’autoroute Dông Dang-Trà Linh qui a débuté le 3 octobre dernier.
Photo : VNA/CVN


D’un coût estimé à plus de 900 millions de dollars, l’autoroute Dông Dang - Trà Linhde 115 km devrait contribuer à faire décoller l’économie locale et à faciliter le commerce entre l’ASEAN et la Chine.

La décision du gouvernement a largement été saluée par les entreprises domestiques et notamment par la société Quang Anh spécialisée dans le transport de marchandises vers le poste-frontière de Trà Linh qui relie le Vietnam au Sud de la Chine.

“Une fois terminée, la route facilitera la circulation des marchandises via le poste-frontière de Trà Linh, dans la province de Cao Bang. Actuellement, les entreprises choisissent plutôt de passer par les postes-frontières de la province de Lang Son ou par Mong Cai, dans la province de Quang Ninh. La route pour se rendre à Cao Bang est encore trop difficile alors que c’est par là que les transports vers le Sud de la Chine sont les plus pratiques", a fait savoir son directeur adjoint Tu Ngoc Anh.

L’autoroute Dông Dang - Trà Linh longera la frontière Vietnam-Chine et reliera  les postes-frontières de Huu Nghi, de Côc Nam et de Tân Thanh, dans la province de Lang Son à celui de Trà Linh, dans la province de Cao Bang.  Une fois mise en service, elle réduira de moitié le temps de trajet entre Cao Bang et Hanoï et entre Cao Bang et la ville portuaire de Hai Phong.

L’autoroute fera de Cao Bang le point de transbordement le plus important entre Haiphong et les villes chinoises de Baise (Guangxi), Guiyang (Guizhou), Chongqing, Urumqi (Xinjiang). De cette dernière ville, les marchandises pourront être transportées jusqu’à Khorgos du Kazakhstan avant d’entrer en Europe. Ce nouveau couloir économique entre la Chine et les pays aséaniens se dessinera depuis le Vietnam, affirme Hoàng Xuân Anh, président du comité populaire de Cao Bang.

“Pour faire de Cao Bang un point de transit commercial entre l’ASEAN et la Chine, nous avons demandé au gouvernement d’accélérer l’harmonisation des politiques douanières avec les pays aséaniens pour faciliter le dédouanement des marchandises. Nous avons également demandé l’autorisation du gouvernement pour la construction d’une zone de coopération économique transfrontalière", a-t-il ajouté.

Cao Bang souhaite transformer Trà Linh en un poste-frontière international. Outre la construction de nouvelles infrastructures routières et d’entrepôts, les autorités entendent dématérialiser les formalités de dédouanement.

La construction de l’autoroute Dông Dang-Trà Linh qui a débuté le 3 octobre dernier se fera en deux phases : construction de 93 km au plus tard en 2024 et des 22 km restants au plus tard en 2025.
VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Pour développer l'écotourisme dans le Parc national d'U Minh Thuong Afin de développer l'écotourisme et d’en faire un secteur économique représentant une position importante dans la structure du secteur des services, le Parc national d'U Minh Thuong dans la province méridionale de Kiên Giang se concentre sur l'amélioration de la qualité et la diversification des activités touristiques.