17/05/2019 09:05
Donald Trump a présenté jeudi 16 mai une vaste réforme du système d'immigration légale aux États-Unis, destinée à sélectionner les étrangers sur la base de leur "mérite" et non plus en raison de leurs liens familiaux, dont l'adoption au Congrès s'annonce délicate.
>>Les États-Unis commencent à renvoyer au Mexique des demandeurs d'asile
>>"Shutdown", mur, immigration: Trump face à l'Amérique

Le président américain Donald Trump annonce une vaste réforme de l'immigration depuis les jardins de la Maison Blanche, le 16 mai.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Notre plan va transformer le système américain de l'immigration en fierté pour la nation et sera admiré du monde entier", a assuré le président américain Donald Trump. 

Selon lui, près des deux tiers des 1,1 million de permis de résident permanent, les fameuses "cartes vertes", distribués chaque année par les États-Unis vont à des immigrés "simplement parce qu'ils ont un proche" dans le pays, et seulement 12% reviennent à des étrangers sélectionnés pour leur "mérite ou leurs compétences".

Donald Trump a ainsi promis de faire passer leur proportion de 12% à 57%.

"Cela nous rendra plus compétitifs", a-t-il lancé.

Le magnat de l'immobilier a esquissé un système d'immigration "à points" à l'instar de ce que pratique le Canada.

Selon lui, les immigrés recevront des points s'ils ont des compétences spécifiques, une offre d'emploi, un haut niveau d'éducation ou un projet de création d'entreprises. Ils devront par ailleurs être "financièrement indépendants", "apprendre à parler anglais" et "passer un examen civique" avant d'être admis sur le sol américain, a-t-il ajouté.

Le milliardaire républicain, qui a fait de la lutte contre l'immigration illégale un marqueur de sa présidence, a par ailleurs dénoncé des "demandes d'asile fantaisistes" et assuré qu'il allait mettre en place un mécanisme de sélection plus rapide des requêtes.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hidden Gem ou le lieu de rencontre des écologistes

Clôture du Festival des minorités vivant dans les provinces frontalières Vietnam - Laos Le festival culturel, sportif et touristique des ethnies minoritaires vivant dans les provinces frontalières vietnamiennes et laotiennes a pris fin dimanche 19 mai dans le district d’A Luoi, province centrale de Thua Thiên-Huê.