31/10/2018 10:21
Le président américain Donald Trump souhaite abolir le droit automatique à la nationalité pour les enfants nés sur le sol américain de parents non citoyens ou d'immigrés clandestins, a-t-il déclaré dans une interview partiellement publiée mardi 30 octobre.
>>Dans des camions ou à pied, les migrants poursuivent leur périple vers les États-Unis
>>Migrants: Trump coupe les aides à trois pays d'Amérique centrale

Le président américain Donald Trump lors d'un meeting électoral à Murphysboro, dans l'Illinois, le 27 octobre. Photo: AFP/VNA/CVN

Dans un entretien accordé au site d'information américain Axios et diffusé sur HBO, il a indiqué qu'il avait consulté ses conseillers à propos d'une éventuelle abolition du droit du sol, et souhaitait mettre en place cette mesure - une décision qui ne manquera cependant pas de créer la controverse, et entraînera certainement une bataille juridique.

"Nous sommes le seul pays au monde où si quelqu'un vient et a un bébé, le bébé est naturellement citoyen des États-Unis... avec tous les avantages qui vont avec. C'est ridicule. Et cela doit prendre fin", a-t-il déclaré.

Le 14e amendement de la constitution américaine garantit le droit à la citoyenneté pour quiconque naît sur le sol américain de parents immigrés, que ceux-ci soient entrés dans le pays de manière légale ou non. Une trentaine de pays, pour la plupart occidentaux, accordent également ce droit, selon Axios.

Modifier la constitution exige une majorité des deux tiers au Congrès, mais M. Trump a soutenu qu'il pouvait le faire au moyen d'un décret. "On m'a toujours dit qu'il fallait un amendement constitutionnel. Vous savez quoi? Ce n'est pas nécessaire. On peut certainement le faire par une décision du Congrès, mais maintenant on me dit que je peux aussi le faire avec un simple décret", a-t-il affirmé.

"C'est en cours. Ca va se faire... par un décret", a-t-il ajouté. M. Trump a tenu ces propos une semaine avant des élections de mi-mandat qui s'annoncent particulièrement serrées, et au cours desquelles les Démocrates pourraient bien reprendre le contrôle d'au moins une partie du Congrès, actuellement tenue par les Républicains.

Le président américain s'efforce depuis quelques temps de placer la question de l'immigration au coeur des débats électoraux. Il appelle depuis longtemps à mettre fin au droit du sol, de même qu'un grand nombre de conservateurs.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.