25/08/2018 15:23
Le président des États-Unis, Donald Trump, a annulé vendredi 24 août le nouveau voyage de son secrétaire d'État, Mike Pompeo, en République populaire démocratique de Corée (RPDC), prévu en début de semaine prochaine, en raison d'un manque de progrès sur la dénucléarisation qu'il a en partie imputé à la Chine.

>>Les États-Unis nomment un nouvel envoyé spécial pour la RPDC
>>Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo va effectuer sa 4e visite en RPDC
>>Trump aborde une deuxième rencontre "très probable" avec Kim Jong Un
 

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo (gauche) et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, le 9 mai à Pyongyang.
Photo: Yonhap/VNA/CVN


"J'ai demandé au secrétaire d'État, Mike Pompeo, de ne pas aller en RPDC à ce stade, car j'ai le sentiment que nous ne faisons pas suffisamment de progrès en matière de dénucléarisation de la péninsule coréenne", a tweeté le président des États-Unis.

"En raison de notre position beaucoup plus dure sur le commerce à l’égard de la Chine, je pense qu’elle n’aide plus comme avant dans le processus de dénucléarisation (malgré l’existence de sanctions de l’ONU)", a-t-il déploré.

Selon lui, Mike Pompeo pourra se rendre à Pyongyang "dans un avenir proche, probablement une fois que nous aurons trouvé une solution à nos relations commerciales avec la Chine".

C'est la première fois que le président américain manifeste publiquement sa frustration face à l'absence d'avancées concrètes en matière de désarmement nord-coréen depuis son sommet historique du 12 juin avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un à Singapour. 
 

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.