10/08/2019 15:31
Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi 9 août avoir reçu une "belle" lettre de Kim Jong Un, le leader suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

>>Séoul et Washington entament de nouveaux exercices militaires conjoints
>>Les États-Unis ont une "correspondance positive" avec la RPDC

 

Le président américain Donald Trump. Photo: Xinhua/VNA/CVN


Avant de quitter la Maison-Blanche pour l'État de New York, Donald Trump a déclaré à la presse qu'il avait reçu jeudi 8 août une "très belle lettre" de "trois pages" de Kim Jong Un, dans laquelle celui-ci a exprimé son mécontentement au sujet des manœuvres militaires entre les États-Unis et la Corée du Sud.

Le président américain a également dit croire qu'il y aurait une nouvelle rencontre entre Kim Jong Un et lui, sans toutefois mentionner la date et le lieu possibles.

Les négociations sur la dénucléarisation entre les États-Unis et la RPDC sont au point mort depuis le deuxième Sommet entre les deux dirigeants qui s'est achevé sans accord en février dernier dans la capitale vietnamienne de Hanoï.

À la fin du mois de juin, Donald Trump et Kim Jong Un se sont rencontrés à la frontière inter-coréenne et les deux dirigeants étaient alors convenus de constituer des équipes chargées de reprendre les négociations au niveau opérationnel dans un délai de quelques semaines, mais les discussions n'ont pas encore eu lieu.

Mercredi 7 août, le secrétaire d'État américain Mike Pompeo avait déclaré à la presse qu'il espérait que Washington et Pyongyang reviendraient à la table des négociations dans les prochaines semaines.

La RPDC a effectué plusieurs tests de missiles à courte portée en moins de deux semaines. L'administration Trump, y compris Donald Trump lui-même, a toutefois minimisé à plusieurs reprises l'importance de ces tests, soulignant que les missiles sont à courte portée et qu'ils ne violaient donc pas l'accord entre les deux dirigeants.

L'agence de presse centrale coréenne a quant à elle rapporté mercredi 
7 août que Kim Jong Un avait assisté à une démonstration de lancement de missiles guidés tactiques de type nouveau mardi 6 août à l'aube, envoyant un avertissement adéquat face aux manœuvres militaires conjointes entre les États-Unis et la Corée du Sud.

Xinhua/VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 et ce nombre devrait atteindre 47 millions en 2030, soit une croissance annuelle de 9% à 11% durant cette période.