08/04/2020 10:31
Lancée en l’an 2000, la Journée nationale des donneurs de sang (mardi 7 avril) a permis de collecter 16 millions d’unités de sang jusqu’à ce jour.
Des cadres et journalistes du journal Quân dôi nhân dân donnent de leur sang. Photo : QDND/CVN

Chaque année, de nombreuses activités sont organisées pour encourager le don de sang comme ''La fête du printemps rose'', ''Les gouttes de sang d’été'', ''L’itinéraire rouge'', ''Le dimanche rouge'', ou encore la Journée Mondiale des donneurs de sang (14 juin), mais cette année, beaucoup ont été annulées à cause du COVID-19. Rien qu’au mois de mars, une centaine de récoltes de sang n’ont pas pu avoir lieu, selon Bach Quôc Khanh, directeur de l’Institut central d’hématologie et de transfusion sanguine.

Bach Quôc Khanh a lancé un appel urgent au don de sang pour éviter une pénurie d’approvisionnement dans les hôpitaux. Pour lui, donner son sang, c’est aider à combattre le COVID-19.

''Pour éviter des rassemblements trop importants, les établissements de santé ont décidé de donner des rendez-vous précis aux donneurs. Nous veillerons à ce que les donneurs respectent les règles sanitaires, portent un masque de protection et se soumettent à un test de température corporelle'', a-t-il assuré.

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Un stupa centenaire révèle la culture de l’ethnie Lào Le stupa Muong Và, patrimoine culturel de 400 ans de la province montagneuse de Son La (Nord), a longtemps été considéré comme un chef-d’œuvre d’architecture reliant le passé au présent tout en défendant les valeurs spirituelles uniques.