11/04/2020 14:26
Étant à la fois passionné d’art culinaire et d’architecture, Dô Xuân Hoàng, étudiant vietnamien résidant en Espagne a crée des œuvres gastronomiques magnifiques.

>>Des étudiants saïgonais en médecine prêts pour le combat
>>Khanh Linh, la future ingénieure informatique la plus jeune du Vietnam
>>Un atelier rassemble de jeunes intellectuels vietnamiens en République tchèque

 

Dô Xuân Hoàng, un étudiant polyvalent. Photo : DT/CVN


Les plats préparés par Dô Xuân Hoàng sont décorés délicatement à l’image de ceux servis dans les restaurants de luxe. Étant cuisinier amateur, Xuân Hoàng a reçu de nombreuses éloges pour ses œuvres gastronomiques.

Dô Xuân Hoàng, 24 ans est polyvalent. "Je suis né au Vietnam et j'ai plusieurs passions. J'ai découvert la musique dès mon plus jeune âge et je me suis mis à jouer au piano et ai participé à des compétitions nationales. Je ne peux pas vivre sans musique, cela me rend heureux. Plus tard, j'ai commencé à suivre des cours de peinture qui m'ont appris à m'observer et à m'exprimer. J'adore également cuisiner et manger frais. Mon autre passion c’est l'architecture", se présente Dô Xuân Hoàng sur le site web de l’Université IE en Espagne.

 

Une oeuvre gastronomique de Dô Xuân Hoàng. Photo : DT/CVN


À l’âge de 10 ans, Hoàng a commencé à apprendre à faire la cuisine après avoir vu un film de la Corée du Sud sur l’art culinaire. "Chaque plat cache une histoire émouvante", se souvient-il. Et d’ajouter qu’il avait même un cahier pour noter les recettes. "Je suis né à Hanoï. Aucun membre de ma famille ne travaille dans le secteur des arts. Je pense que j’ai eu la chance d’hériter des compétences culinaires de ma grande mère", partage Xuân Hoàng. "À 14 ans, je suis également devenu fan du concours Masterchef", raconte-t-il. Depuis lors, il a appris la cuisine à travers des vidéos de chefs cuisiniers mondiaux comme Julia Child, Nigella Lawson, Raymond Blanc, Marco Pierre White, Gordon Ramsay… Parfois, il est difficile de trouver des ingrédients pour les plats européens. D’autre part, ces plats ne sont pas populaires dans les repas des Vietnamiens. Il décide alors de confectionner principalement des gâteaux pour le dessert.
 

Les plats sont décorés délicatement par Xuân Hoàng. Photo : DT/CVN


Après le bac, Xuân Hoàng poursuit ses études universitaires en Espagne. "L’année dernière, pour la première fois, j’ai préparé un grand festin pour une cérémonie de dégustation de vin. J’ai arrangé les plats sur une toile de dessin pour offrir aux gourmets une sensation toute neuve", se souvient-il. Après ce festin, un journal local a même écrit un article sur ce cuisinier amateur.

Dô Xuân Hoàng vient de collaborer avec une maison d’édition du Vietnam pour publier prochainement son premier livre de cuisine. À lire pour tous les passionnés d’art gastronomique !

Vân Anh/CVN

 
 
 
 
 
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Inauguration d'un téléphérique disposant du pilier le plus haut du monde Le téléphérique Cat Hai - Phu Long qui relie les communes de Dông Bai et de Phù Long, district de Cat Hai, ville portuaire de Hai Phong (Nord), a été inauguré le 6 juin.