19/08/2011 12:56
Odon Vallet, riche héritier français, a décidé de consacrer toute la fortune que lui a léguée son père à encourager les jeunes talents français et vietnamiens dans leurs études.
Depuis 2001, le nombre et la valeur des bourses octroyées au Vietnam s'accroissent d'année en année. Jusqu'à ce jour, plus de 14.700 bourses, d'une valeur totale d'environ 50 milliards de dôngs, ont été remises.

"J'ai décidé de réserver la totalité de la fortune que mon père m'a laissé à aider les élèves et étudiants à poursuivre leurs études", répète Odon Vallet à chaque remise de bourses.

Comme à leur habitude depuis 2001, les professeurs Odon Vallet et Jean Trân Thanh Vân réalisent tous les ans un voyage transvietnamien à partir de la mi-août jusqu'au 5 septembre pour récompenser en main propre les jeunes les plus brillants de l'ensemble du pays.

Par l'intermédiaire de l'association "Rencontre du Vietnam", présidée par le professeur de physique Jean Trân Thanh Vân, ce professeur en théologie et en civilisations de l'Université de la Sorbonne (Paris) devrait remettre cette année, dix ans après la première opération de ce genre, 2.250 bourses, d'une valeur totale de 15 milliards de dôngs aux jeunes vietnamiens talentueux, dont 600 bourses de six millions de dôngs chacune aux élèves brillants et 650 bourses de neuf millions de dôngs aux étudiants talentueux et jeunes scientifiques prometteurs.

La première remise aura lieu le 20 août à Hô Chi Minh-Ville et concernera les meilleurs jeunes de la mégapole du Sud et du delta du Mékong. Viendront ensuite Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), et les villes du Centre : Dà Nang, Huê, Dông Hoi et Vinh . La tournée s'achèvera à Hanoi, les 3 et 4 septembre.

Ayant hérité de son père d'une fortune évaluée aujourd'hui à 100 millions d'euros, le docteur en droit, historien des religions et des civilisations a décidé de placer ses deniers à la banque. Les intérêts annuels qui s'en dégagent servent à encourager de jeunes talents français et vietnamiens dans leurs études. "Je transforme les intérêts en bourses pour que les jeunes puissent suivre son exemple", dit le professeur de la Sorbonne avant de raconter l'histoire de son père : "Mon père était le fils d'un ouvrier pauvre. Il a dû travailler dur pour payer ses études. C'est grâce à elles qu'il a pu devenir directeur d'une compagnie d'assurance renommée et me laisser hériter ainsi de sa fortune".

Toujours plus !

Les bourses Odon Vallet sont remises depuis l'année scolaire 2001-2002, avec un nombre croissant d'année en année : 800 la première année, 900 en 2002-2003, 1.300 en 2003-2004, 1.600 en 2004-2005, 1.860 en 2005-2006, 2.000 en 2006-2007, 2.100 en 2007-2008 et en 2008-2009, 2.500 en 2009-2010 et 2.250 cette année.

"Je suis très heureux de recevoir cette bourse. Étudiant à l'Université du commerce extérieur, je ferais tous mes efforts pour avoir l'opportunité de poursuivre mes études à l'étranger, en France par exemple", déclare avec un enthousiasme non dissimulé Bùi Tuân Linh, médaillé d'or aux Olympiades de chimie.

Têch Thi Tru, 17 ans, inscrite à l'école internat de Son La, n'a pas caché son émotion au moment de monter sur scène pour recevoir des mains du professeur Odon Vallet une enveloppe de cinq millions de dôngs. "Je souhaite réserver la moitié de cette somme à mes parents qui sont agriculteurs. Le sera pour mes études", a-t-elle souligné, sans oublier d'exprimer son envie de devenir enseignante.

“Jamais de ma vie je n'ai touché une telle somme. Je suis infiniment reconnaissante envers le professeur Odon Vallet", a déclaré Vi Thi Lua, lycéenne de 11e classe, qui est originaire de l'ethnie Tày, province montagneuse de Lang Son (Nord).

Pour sa part, le professeur Trân Thanh Vân souligne : "Ces bourses sont importantes pour le Vietnam. Elles constituent un encouragement exceptionnel pour les études scientifiques dans le pays".

Comme pour préparer sa prochaine venue, le professeur exprime : "Je reviendrai l'année prochaine où j'espère décerner encore davantage de bourses d'une plus grande valeur encore".

Thanh Tuê/CVN
19/8/2011
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.