29/05/2021 20:21
S’il veut vacciner 75% de sa population, le Vietnam devra se procurer 150 millions de doses de vaccins anti-COVID-19, et dépenser pour ce faire plus d’un milliard de dollars.
>>COVID-19: Hanoï suspend les activités religieuses jusqu’à nouvel l’ordre
>>Quelque 185 milliards de dôngs pour le Fonds de vaccination contre le COVID-19
>>Vietnam Airlines achève le transport du vaccin AstraZeneca aux villes et provinces

Vietcombank a fait don pour le programme anti-COVID-19 du gouvernement.
Photo: LD/CVN

Actuellement, le budget d’État ne peut pourvoir qu’à hauteur de 693 millions à ce défi collectif, le pays se mobilise pour trouver les 390 millions manquants. Les institutions internationales, les organisations privées et les entreprises sont appelées à participer.

Dès l’apparition de la première vague, la banque Vietcombank a apporté sa contribution, à plusieurs reprises et sous différentes formes, notamment en offrant des équipements sanitaires ou en proposant des crédits à taux préférentiels aux entreprises en difficulté. Pour la quatrième vague qui frappe le pays de plein fouet depuis le 27 avril, Vietcombank a participé de façon conséquente au Fonds pour les vaccins anti-COVID-19. Ces gestes sont nécessaires pour permettre aux activités économiques de revenir rapidement à la normale, a expliqué son Pdg Pham Van Dung.

"Nous avons débloqué 4,7 millions de dollars pour le programme anti-COVID-19 du gouvernement. 1,08 million ont été versés au Fonds pour les vaccins anti-COVID-19, et 1,7 million ont été réservés aux dix villes et provinces les plus touchées par la pandémie", précise-t-il.

À l’instar de Vietcombank, beaucoup d’entreprises ont répondu présent. Le bloc des banques commerciales publiques a cotisé 4,3 millions d'USD, Vingroup 20,8 millions, le groupe Van Thinh Phat 19,5 millions, et le groupe T&T 5,2 millions...

De son côté, le Front de la Patrie a déclaré avoir reçu 117 millions d'USD de la part d’entreprises et de particuliers. Ce montant sera consacré à l’achat de vaccins, de respirateurs, d’équipements médicaux, mais aussi à des allocations de soutien aux personnes en première ligne de front.

"Notre antenne a reçu 90 millions d'USD et 22 millions ont été transférés au comité central du Front de la Patrie. Le reste sera réservé au financement des vaccins. Nous veillerons à ce que cette enveloppe soit utilisée à bon escient, c’est-à-dire pour protéger la santé de la population", explique Tô Thi Bich Châu, présidente du Front de la Patrie pour Hô Chi Minh-Ville.

Le 26 mai, le Fonds pour les vaccins anti-COVID-19 a été créé. Il a pour vocation de financer les achats de vaccins, les recherches et la fabrication des produits anti-COVID-19 domestiques.

À ce jour, quatre lots de vaccin Astra Zeneca avec 2,9 millions de doses sont arrivés au Vietnam. D’ici la fin de l’année, le pays devrait disposer de 110 millions de doses.

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Le tourisme de Hanoï s’efforce de surmonter les difficultés L’apparition de la quatrième vague d'infections par le coronavirus a gravement touché le tourisme. Les agences de voyage de Hanoï ont consenti de gros efforts afin de minimiser les dégâts ainsi que de préparer des scénarios de relance.