24/05/2022 08:56
Le Premier ministre italien Mario Draghi a discuté lundi 23 mai avec son homologue bulgare Kiril Petkov de la proposition de Rome de fixer un plafond sur les prix du gaz naturel dans le contexte du conflit en cours en Ukraine.

Le système de gazoduc d'une usine en Bulgarie. Photo : AFP/VNA/CVN

Selon les déclarations des bureaux des deux chefs de gouvernement, les prix de l'énergie ont été le sujet central de leur conversation qui s'est déroulée entre eux lors de leur rencontre d'une heure à Rome.

Le conflit entre la Russie et l'Ukraine a provoqué une flambée spectaculaire des prix du gaz naturel, entraînant une augmentation des coûts de l'énergie, des transports et de la fabrication en Europe.

Avant le début du conflit, la Russie était le plus grand fournisseur de gaz naturel du continent. L'Italie a lancé en avril l'idée d'imposer un plafond sur les prix de gros du gaz naturel pour limiter l'impact économique de la crise.

Carlo Bonomi, président de l'association industrielle italienne Confindustria, avait déclaré le 12 avril que le gouvernement italien devrait imposer unilatéralement ce genre de plafond si l'Union européenne refusait de le faire.

Il y a près d'un mois, la Bulgarie et la Pologne sont devenues les deux premiers États membres de l'Union européenne à voir leur approvisionnement en gaz coupé par la Russie. 
Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Forte hausse des arrivées internationales au premier semestre En juin, le Vietnam a comptabilisé 236.700 arrivées internationales, soit une hausse de 36,8% sur un mois et de 32,9 fois par rapport à la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.