29/05/2019 18:06
Les législateurs ont passé toute mercredi après-midi 29 mai à discuter en groupes de l'adhésion de Convention 98 de l’Organisation internationale du travail concernant l’application des principes du droit d’organisation et de négociation collective et le projet de code du travail modifié.
>>La modification de la Loi sur l’investissement public en débat 
>>L’Assemblée nationale discute de plusieurs projets de loi
>>Les députés discutent de questions socio-économiques le 22 mai

Les députés discutent en groupe sur le projet de Code du travail modifié, le 29 mai à Hanoï. Photo: Trong Duc/VNA/CVN

Pour préparer la discussion des députés, la vice-présidente de la République, Dang Thi Ngoc Thinh, a présenté un rapport sur les questions relatives à la participation du pays à la Convention 98 de l’Organisation internationale du travail (OIT). Le ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Dào Ngoc Dung; et le président de la Commission des  relations extérieures de l’Assemblée nationale, Nguyên Van Giàu, ont dû présenter leurs rapports sur cette convention.

Le ministre du Travail, des Invalides et des Affaires socialesg  et la présidente de la Commission des affaires sociales, Nguyên Thuy Anh, présentent des rapports sur le projet de Code du travail modifié.

L'amendement du code vise à améliorer les institutions de l'économie de marché à orientation socialiste et à promouvoir le développement du marché du travail, ainsi qu'à créer un cadre juridique plus ouvert et plus flexible pour le recrutement et l'emploi, afin de garantir de meilleurs droits et avantages juridiques aux employeurs et aux employés, contribuant ainsi à améliorer la compétitivité de la main-d'œuvre vietnamienne.

Le projet de code modifié présente des différences concernant l’augmentation du nombre maximal d’heures supplémentaires, l’adaptation de l’âge de la retraite et la durée du travail dans les administrations, les organisations politiques et sociopolitiques.

Après la présentation de ces rapports, les députés ont discuté en groupe de l'affectation et de l'utilisation de la source de réserve pour le plan d'investissement public à moyen terme de la période 2016 - 2020.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Ha Long, une ville sans tabac Il y a dix ans, Ha Long, la station balnéaire mondialement connue pour l’exceptionnelle beauté de sa baie, interdisait de fumer dans les sites touristiques, les plages et les hôtels locaux pour promouvoir un tourisme-santé.