31/10/2019 22:44
La filiale de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam (VCCI) à Cân Tho (Sud) a organisé le 30 octobre le séminaire "Présenter le marché chinois : expériences de coopération et opportunités d’affaires".

S’exprimant au séminaire, Trân Van Công, directeur adjoint du Département de traitement et de développement du marché des produits agricoles, relevant du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, a précisé qu’il existait de nombreux potentiels pour exploiter le marché chinois car la Chine est un énorme marché à l’import de produits agricoles avec une envergure d’environ 160 milliards d’USD par an dont 9-10 milliards d’USD de fruits et légumes ; 8-10 milliards d’USD de produits aquatiques ; 9-10 milliards d’USD de viandes et de lait… Cependant,  le chiffre d’affaires à l’export des produits agricole, sylvicole et aquatique du Vietnam vers la Chine a atteint seulement plus de 8,6 milliards d'USD l’an dernier, et plus de 6 milliards d'USD lors des neuf premiers mois de cette année.

La Chine est un débouché important du Vietnam en matière de produits agricole, sylvicole et aquatiques, notamment les fruits.
Photo : Minh Tri/VNA/CVN

Pour augmenter le volume des produits agricole, sylvicole et aquatique exportés vers la Chine, les entreprises exportatrices vietnamiennes doivent s'informer des nouveaux règlements de ce marché afin de satisfaire à ses exigences.

Hu Suojin, conseiller économique et commercial de l’ambassade de Chine au Vietnam, a dit qu’avec ses 1,4 milliard  d’habitants, la Chine est un grand marché de consommation de marchandises du monde et un débouché important du Vietnam en matière de produits agricole, sylvicole et aquatiques, notamment les fruits. Citant des données du Département général de la douane chinoise, Hu Suojin a informé que les neuf premiers mois de cette année, le chiffre d’affaires d’import-export des deux pays a dépassé 110 milliards d'USD, soit une hausse de 7,1% en glissement annuel. En plus, avec un PIB moyen par habitant de plus de 10.000 USD par an, le niveau de vie des Chinois est de plus en plus élevé. Avec comme conséquence des besoins en marchandises de plus en plus élevés.

Selon cet expert chinois, pour l’heure, la question la plus importante c’est la connectivité entre les entreprises vietnamiennes et le marché chinois pour qu'elles répondent pleinement aux normes techniques de celui-ci.

La Chine est non seulement un grand importateur de produits agricole, sylvicole et aquatique du Vietnam mais aussi un grand investisseur dans le pays avec 2.149 projets d’un capital total de 13,3 milliards d’USD répartis dans 53 villes et provinces.
 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Hô Chi Minh attire plus de 7,7 millions de touristes étrangers en onze mois Au cours des onze premiers mois de l’année, Hô Chi Minh-Ville a accueilli plus de 7,7 millions d’arrivées internationales, soit une hausse de 14,3% en variation annuelle.