15/06/2021 11:17
La pandémie de COVID-19 a révélé la fragilité des chaînes d’approvisionnement dans l’industrie en flux tendu. C’est pourquoi les entreprises doivent repenser leur activité et leurs processus pour aborder l’''après'' et ainsi faire face à de nouvelles crises éventuelles.
>>Stockage des données dans le nuage, une dimension essentielle de la numérisation
>>COVID-19 : l'argent liquide perd du terrain
>>Les technologiques domine l'économie dans l'ère du COVID-19

À la compagnie de ITM Semiconductor Vietnam, au parc industriel VSIP, dans la province de Bac Ninh. Photo : VNA/CVN

De toute évidence, les chaînes d'approvisionnement dans tous les pays, y compris au Vietnam, et dans tous les secteurs économiques sont gravement affectées.

Après d'un mois ''sans sommeil'' pour lutter contre l'épidémie de COVID-19, une série de localités comme Vinh Phuc, Bac Ninh, Bac Giang ... sont confrontées au risque de rupture de la chaîne d'approvisionnement ...

Des usines sous-approvisionnées

Lors d'une réunion d’urgence en ligne pour discuter des mesures anti-COVID-19 avec 300 entreprises, tenue le week-end dernier, le président du Comité populaire provincial de Vinh Phuc, Lê Duy Thanh, a affirmé que le but ultime de Vinh Phuc est de "contrôler la maladie mais pas d'empêcher les entreprises de fonctionner, d'entraver le flux de marchandises. Mais nous sommes vraiment inquiets lorsque de nombreuses entreprises signalent qu'elles sont confrontées à des difficultés en raison du manque de matières premières des fournisseurs'', a déclaré le président de Vinh Phuc.

Bien qu'elle ait beaucoup apprécié les mesures de lutte contre l'épidémie, Doan Thi Hai Yên, directrice de la planification et des relations extérieures de Honda Vietnam Company, a déclaré que les activités de production de l'entreprise de nos jours sont confrontées à de nombreuses perturbations. Car de nombreuses entreprises fournissant Honda  se trouvent dans des localités  avec des développements épidémiques compliqués tels que Bac Ninh ou Bac Giang.

"Si cette situation persiste et qu'il n'y a pas de plan pour y faire face, notre entreprise ne peut pas stabiliser sa production", a exprimé Yên, suggérant à la province de Vinh Phuc et au gouvernement de prendre des mesures pour soutenir les entreprises.

Dans le même temps, il y a des difficultés dans le transport des marchandises car les localités voisines ont pris des mesures pour contrôler l’état sanitaire des personnes et  des véhicules. Un représentant d'une entreprise japonaise située à Vinh Phuc a exprimé le souhait que les agences de gestion reçoivent bientôt des instructions spécifiques pour accélérer le transport ainsi que le dédouanement des marchandises entre les localités dans le cadre du renforcement des mesures de prévention et de contrôle de l'épidémie de COVID-19.

''Si les marchandises ne circulent pas, les entreprises seront confrontées à de nombreuses difficultés. Et si la situation perdure, la survie même de l’entreprise sera menacée'', a-t-il déclaré.

Les difficultés auxquelles sont confrontées les entreprises de Vinh Phuc sont similaires à celles de Bac Ninh et Bac Giang, deux localités comptant le plus grand nombre d'infections au COVID-19 dans le pays aujourd'hui.

Si les zones industrielles de Bac Ninh doivent être mise à l’arrêt  pendant deux semaines, cela causera environ 50.000 milliards de dôngs de dommages, réduisant la valeur de la production industrielle de la province de plus de 4% et celle du pays de 0,5%.

Le rapport sur la production industrielle et le commerce en mai 2021, récemment publié par Bac Ninh, montre que la production industrielle en mai 2021 a commencé à connaître une forte baisse. Certaines entreprises, en particulier de grandes entreprises, ont dû suspendre temporairement ou partiellement leur production en raison de cas de Covid-19 au sein de leur main-d’œuvre.

Bâtir une chaîne d'approvisionnement plus résiliente

Cette situation pose la question sur la numérisation de la chaîne d’approvisionnement.


Selon le dernier rapport de TM Insight - un cabinet de conseil spécialisé dans l'optimisation de la chaîne d'approvisionnement, le conseil et la gestion de l'immobilier commercial et industriel dans la région Asie-Pacifique, la numérisation de la chaîne d'approvisionnement est l'une des principales priorités des entreprises, visant à l'efficacité opérationnelle, à répondre aux besoins croissants des clients et, en même temps, à contribuer à la construction d'un modèle commercial pour l'avenir.

La numérisation de la chaîne d'approvisionnement aide non seulement les entreprises à surmonter les défis, mais également à suivre l'évolution des tendances de consommation en raison de la pandémie  et autres événements importants qui ont des impacts sur leur fonctionnement.

Les chefs d'entreprise   reconnaissent l'impact de la numérisation sur la résilience à long terme de la chaîne d'approvisionnement. Ainsi le rapport ''Numérisation de la chaîne d'approvisionnement : passer d'une efficacité accrue à un renforcement de la résilience'' indique que plus de 82% des chefs d'entreprise d'Asie du Sud-Est prévoient d'adopter des formes de numérisation dans leur chaîne d'approvisionnement. Au Vietnam, ce taux atteint 98%.

TM Insight vient de mener une   recherche des opinions d'experts du secteur et de plus de 250 leaders du consommateur en évolution les industries des biens (FMCG), de la logistique, du commerce électronique, de la vente au détail et de la fabrication à Singapour, au Vietnam, en Indonésie, en Malaisie et en Thaïlande.

Cette étude indique que les entreprises vietnamiennes, qui n'ont encore adopté aucune forme de numérisation avant la pandémie, envisagent actuellement une forme de numérisation de la chaîne d'approvisionnement. Les principales raisons de cette évolution sont de stimuler la productivité, de répondre à la demande croissante des consommateurs et de réduire les effectifs lors de la mise en œuvre de mesures de distanciation sociale.

''Le COVID-19 a eu un impact significatif sur notre produit [fabriqué] au Vietnam. Cette pandémie affecte les intrants à la fois dans les matières premières et les composants des fournisseurs étrangers, en particulier des pays asiatiques'', a déclaré Hoang Thu Thuy, directeur général adjoint des achats mondiaux de Panasonic Vietnam.

''La pandémie encourage également les entreprises domestiques à adopter de nouvelles technologies et à moderniser leurs modèles commerciaux. Par exemple, une chute du nombre de travailleurs disponible peut encourager les entreprises à automatiser certaines fonctions, encourager la numérisation et l'utilisation de plateformes en ligne… et promouvoir le commerce électronique'', selon vice-présidente de la Banque mondiale pour la Région Asie de l'Est et Pacifique.

''Le gouvernement vietnamien promeut la diffusion de la technologie, le renforcement des capacités et l'adoption de nouvelles stratégies pour attirer les IDE, en mettant l'accent sur les entreprises qui créent de la valeur ajoutée pour les chaînes d'approvisionnement nationales'', a déclaré Nguyên Thi Xuân Thuy, Directeur adjoint du Centre de soutien au développement industriel, relevant du Département de l'industrie du Vietnam.

Diêu Thuy/CVN

* Article publié dans le cadre la mise en œuvre de l'arrêté gouvernemental  N°84 daté du 29 mai 2020 sur les mesures à remédier aux difficultés dans la production et les affaires commerciales, à doper le déblocage des investissements publics et à assurer la sécurité sociale dans le contexte de la pandémie de COVID-19.
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.