10/02/2020 11:15
Selon le consulat général du Vietnam au Guangxi (Chine), les autorités de cette province chinoise ont décidé de prolonger la fermeture temporaire des marchés frontaliers et la suspension temporaire des échanges commerciaux transfrontaliers entre habitants jusqu’à fin février 2020.

>>Coronavirus : reprise du dédouanement au poste frontière de Lào Cai
 

La décision sur la suspension temporaire des échanges commerciaux transfrontaliers du Guangxi affectera ainsi les exportations des produits agricoles vietnamiens dont les produits du dragon. Photo : VNA/CVN


Actuellement, plusieurs produits agricoles vietnamiens sont principalement exportés en Chine via les échanges commerciaux entre habitants dans les marchés frontaliers, tels que fruits du dragon et pastèques. La décision du Guangxi affectera ainsi les exportations de ces produits.

Devant cette situation, le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce a appelé les entreprises et les agriculteurs à réajuster leur production, à passer à d’autres produits agricoles dont la commercialisation semble plus facile à ce moment, à privilégier les exportations selon des contrats officiels…

Le ministère de l’Industrie et du Commerce a également appelé les sociétés logistiques, les distributeurs, les supermarchés, les centres commerciaux..., à assister les entreprises agricoles et les agriculteurs dans le stockage, la conservation et la distribution des produits agricoles dont les exportations se heurtent à des difficultés. De leur côté, le ministère de l’Industrie et du Commerce, celui de l’Agriculture et du Développement rural, accélèrent la recherche de nouveaux débouchés.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030 Le Vietnam se fixe pour objectif de faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030, pour un développement durable, aidant le pays à figurer parmi les 30 premiers du monde en termes de compétitivité touristique, selon une stratégie de développement touristique d'ici 2030 récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.