25/06/2020 17:31
En raison du COVID-19, le décaissement des capitaux des projets bénéficiaires d’aides publiques au développement (APD) et de prêts à taux préférentiels se sont heurtés à des difficultés, a déclaré jeudi 25 juin le vice-ministre des Finances, Trân Xuân Hà, lors d’une visioconférence sur le décaissement des investissements publics provenant de prêts étrangers.
>>Le décaissement pour les projets clés avance à son rythme
>>Le gouvernement tâche de relancer l’économie face au coronavirus

Visioconférence sur le décaissement des investissements publics provenant de prêts étrangers en 2020.
Photo : VNA/CVN

Selon un rapport du ministère des Finances, au 24 juin, le décaissement des capitaux étrangers n’avait atteint que 7.427 milliards de dôngs, représentant 13,1% des prévisions. En outre, Truong Hung Long, haut officiel du ministère des Finances, a indiqué que depuis début de l’année, 10 provinces n’étaient pas encore parvenues à décaisser les capitaux étrangers, à savoir Bac Giang, Hai Duong, Nam Dinh, Dà Nang, Ninh Thuân, Binh Thuân, Binh Phuoc, Dông Nai et Tiên Giang.

Le vice-ministre des Finances, Trân Xuân Hà, a souligné qu’il serait particulièrement difficile d’accomplir les missions liées aux APD et aux prêts à taux préférentiels pour 2020 si les organes compétents et les propriétaires des projets ne trouvaient pas de mesures rigoureuses pour surmonter les difficultés.

Il a affirmé que le volume de travail était énorme au deuxième semestre, avant d’appeler les ministères et organes, les localités à redoubler d’efforts et à collaborer étroitement avec les parties concernées pour accélérer le décaissement des investissements publics.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai