30/08/2018 10:56
Suite à son différend avec les États-Unis lié aux augmentations des droits de douane sur un certain nombre de produits, Moscou va présenter un vaste ensemble de contre-arguments à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), a déclaré le Kremlin mercredi 29 août.
>>Trump - Poutine, tête-à-tête sur la Baltique
>>Accord russo-américain sur une cessation des hostilités

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Nous ne considérons pas cela comme normal. Néanmoins, c'est leur droit et bien entendu, dans ce cas, la Russie va avancer un vaste ensemble de contre-arguments," a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, cité par l'agence de presse russe Spoutnik.

Plus tôt dans la journée, les États-Unis ont déposé une plainte auprès de l'OMC et réclamé des consultations avec la Russie au sujet des nouveaux droits, "injustes," qu'elle a imposés à certains produits américains.

Le 5 août, la Russie a commencé à imposer des droits à l'importation, de 25 à 40%, sur un ensemble de produits américains, pour riposter aux droits supplémentaires, de 25%, imposés par les États-Unis sur l'acier, et de 10% sur l'aluminium, depuis le 23 mars.

La demande de consultations est la première étape des procédures juridiques mises en œuvre dans le cadre de l'OMC. Si les consultations ne permettent pas d'obtenir des résultats, un panel spécifique sera créé pour résoudre le différend.

Mercredi 29 août, le ministère russe du Développement économique a également critiqué la décision américaine, déclarant que Washington avait "mal interprété la nature des mesures prises par Moscou." "Nous agissons dans le cadre de l'accord de l'OMC sur les mesures de protection spéciales, qui autorise les pays à compenser les dégâts occasionnés par les 'mesures de protection spéciales' prises par un autre pays (les États-Unis, dans ce cas)," a affirmé le ministère dans un communiqué.

En l'état actuel des choses, le montant des nouveaux droits russes atteindra 87,6 millions de dollars américains par an, selon un précédent communiqué du ministère.
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.