04/03/2018 22:40
La Fête de la fleur de bauhinie 2018 s'ouvrira le 17 mars prochain dans la ville de Diên Biên Phu, province de Diên Biên (Nord-Ouest).
>>Lai Châu séduit les touristes par ses festivités culturelles
>>Diên Biên se prépare à la Fête de la fleur de bauhinie 2018
>>Quand la fleur de bauhinie se donne en spectacle

La Fête de la fleur de bauhinie 2017. Photo : DB/CVN

Cette fête annuelle a été organisée pour la première fois en 2014, à l'occasion du 60e anniversaire de la victoire de Diên Biên Phu. Elle vise à honorer, préserver, promouvoir et développer les diverses facettes de la culture des ethnies du Tây Bac (Nord-Ouest), de la province de Diên Biên en particulier.

Elle contribue aussi à renforcer la solidarité interethnique ainsi que la coopération économique et touristique entre Diên Biên et les provinces septentrionales du Laos et de la Thaïlande. Une bonne occasion pour présenter l’image, la culture et le peuple de Diên Biên aux visiteurs nationaux et internationaux.

Cette fête comprendra une kyrielle d’activités : une cérémonie d’ouverture, avec un programme artistique original placé sous le thème "La fleur de bauhinie - Le chant d’amour de Diên Biên" ; un concours de défilé de costumes traditionnels des ethnies locales ; une exposition présentant des produits touristiques et culturels traditionnels des ethnies minoritaires ; des échanges sportifs et des jeux folkloriques ; et un programme artistique valorisant la richesse de la culture folklorique des ethnies de la province.

La fleur de bauhinie, blanche et pourpre, au nom scientifique de Bauhinia variegata, est typique des régions montagneuses septentrionales du Vietnam. Ces dernières années, la fête de la fleur de bauhinie a attiré de nombreux visiteurs dans le Nord-Ouest, notamment à Diên Biên. Elle est également devenue une fête pour toute la communauté des ethnies de la province, réunissant des valeurs culturelles typiques.
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Un Depuis 15 ans, chaque dimanche matin, les philatélistes de la capitale se donnent rendez-vous dans un petit café de la rue Triêu Viêt Vuong. Rassemblés sur le trottoir, ils boivent du thé et du café tout en échangeant des timbres.