08/05/2019 15:24
La défaite militaire de l’État colonial français à Diên Biên Phu 7 mai 1954 a anéanti les espoirs de la France de rétablir sa colonie en Indochine et a mis fin à son empire colonial en général.

>>Le PM appelle à promouvoir l’esprit de la victoire de Diên Biên Phu
>>À la découverte du QG de la campagne de Diên Biên Phu
>>Diên Biên Phu, 65 ans après
 

La colline Him Lam lors de la bataille de Diên Biên Phu.
Photo: ArchivesVNA/CVN


La défaite militaire de l’État colonial français à Diên Biên Phu a mis un terme définitif aux 400 ans de colonialisme français à l’échelle mondiale. C’est ce qu’a estimé le sociologue français d’origine algérienne Saïd Bouamama dans une interview accordée à l’Agence Vietnamienne d’Information.

D’après lui, le peuple français n’a jamais soutenu cette guerre. Des centaines de légionnaires avaient déserté ou rallié les forces vietnamiennes, des ouvriers refusaient de charger ou de transporter des munitions vers le Vietnam. À l’époque, des manifestations anti-guerre avaient éclaté et des échauffourées avec la police ont eu lieu.

Selon Saïd Bouamama, la bataille de Diên Biên Phu est une défaite du colonialisme, du racisme et de l’État français et simultanément une victoire des peuples français et vietnamiens. Il conclut en soulignant la nécessité de créer un mouvement anti-guerre pour lutter contre "toutes aventures néocoloniales qui se multiplient aujourd’hui".


VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hidden Gem ou le lieu de rencontre des écologistes

Clôture du Festival des minorités vivant dans les provinces frontalières Vietnam - Laos Le festival culturel, sportif et touristique des ethnies minoritaires vivant dans les provinces frontalières vietnamiennes et laotiennes a pris fin dimanche 19 mai dans le district d’A Luoi, province centrale de Thua Thiên-Huê.