10/05/2019 11:49
Située à une trentaine de kilomètres de la ville de Diên Biên Phu, la commune de Muong Phang est en plein développement. C’est de là que du 31 janvier au 15 mai 1954 le général Giap dirigea la campagne légendaire.
>>À la découverte du QG de la campagne de Diên Biên Phu
>>Diên Biên se modernise

Les chemins de la commune de Muong Phang, province de Diên Biên (Nord-Ouest), ont été asphaltés.

Serpentant dans une forêt luxuriante, une route asphaltée relie le centre-ville de Diên Biên Phu à Muong Phang, province de Diên Biên (Nord-Ouest). L’axe routier principal vers les sites historiques de cette commune et les villages environnants a aussi été bitumé, au service du développement socio-économique local.

Au cœur de la commune, on voit de nombreux restaurants ainsi que des boutiques destinés aux touristes. Au marché de Muong Phang, sont vendues de nombreuses spécialités locales telles que du miel, des fruits et légumes, etc.

Selon Mùa A Kênh, vice-président du Comité populaire de la commune de Muong Phang, la vie de la population locale a connu des "changements radicaux". Auparavant, les quelque 5.000 habitants, la plupart d’ethnies Thai et H’mông, devaient se démener pour avoir un repas.  Grâce aux investissements étatiques et locaux, le taux de pauvreté, qui était autrefois de plus de 50%, est passé à 43% en 2011 puis à moins de 20% à l’heure actuelle, a-t-il informé.

Après dix ans d’efforts, fin 2018, Muong Phang a achevé la totalité des 19 critères du programme national d’édification de la “Nouvelle Ruralité”. Elle a déposé son dossier au Comité populaire provincial pour être reconnue "commune néo-rurale".

--------- 1.350 ----------

Pour l’année scolaire 2018-2019,
la commune totalise plus de 1.350 élèves
répartis dans deux écoles maternelles,
deux primaires et un collège.

----------------------------------------------------------

Deux récoltes annuelles grâce au lac-réservoir

"Auparavant, nous n’effectuions qu’une seule récolte annuelle. Mais la construction du lac-réservoir de Long Luông 1 a changé la donne. L’eau n’est plus un problème désormais", a raconté Lo Van Hop, vice-président du Conseil populaire de Muong Phang.

À l’heure actuelle, la commune effectue deux récoltes de riz par an, sur une superficie totale de plus de 500 ha, soit une production d’environ 2.800 tonnes. Un haut rendement grâce à l’eau de ce réservoir, appelé le lac "Ông Giap" (Monsieur Giap).

En 2008, le général Vo Nguyên Giap (1911-2013) envoya une lettre pour demander au politburo et au gouvernement de construire ce réservoir, afin d’aider les habitants de l’ancienne base de résistance de Muong Phang à développer la production agricole et, par ce bias, à sortir de la pauvreté endémique. Bénéficiant d’un investissement de plus de 82 milliards de dôngs, ce lac a été mis en service en mai 2013 après deux ans de travaux. Compte tenu de l’influence déterminante du fameux général dans sa construction, il fut surnommé le lac "Ông Giap".

"D’une capacité de près de 1,1 million de mètres cubes, ce réservoir permet d’irriguer plus de 270 ha de rizières de 14 villages. Une coopérative a même été créée pour y développer l’aquaculture", s’est félicité Lê Quang Thang, un technicien chargé du fonctionnement de Long Luông 1.

En ce qui concerne l’éducation, pour l’année scolaire 2018-2019, la commune totalise plus de 1.350 élèves répartis dans deux écoles maternelles, deux primaires et un collège.

Située à environ un kilomètre du lac "Ông Giap", l’école primaire de Muong Phang a reçu des soutiens de la famille du général Vo Nguyên Giap, du groupe Boeing et de la Fondation des vétérans américains (Vietnam Veterans of America Foundation).  "Ce bâtiment de deux étages avec quatre salles de classe, d’un coût de 1,8 milliard de dôngs, a bénéficié des soutiens financiers de Boeing et de cette fondation américaine, a expliqué son directeur Nguyên Dinh Vang. Pour sa part, la famille du général Giap nous a offert, en 2010, dix ordinateurs et cinq projecteurs".

À Muong Phang, trois établissements éducatifs portent le nom du général victorieux de Diên Biên Phu: une crèche, une école primaire et un collège.

Le QG de la campagne de Diên Biên Phu est devenu une destination de choix pour de nombreux touristes.

Développer le tourisme culturel et mémoriel

Afin de booster le développe-ment socio-économique de la commune, les autorités locales mettent l’accent sur le tourisme, ce qui passe, entre autres, par une valorisation et un entretien des vestiges de la campagne de Diên Biên Phu, à savoir le périmètre du QG du général Vo Nguyên Giap.

Autre priorité: préserver la culture locale. Selon le vice-président du Comité populaire de Muong Phang, Mùa A Kênh, la commune encourage ses habitants à s’engager dans les services touristiques, par exemple la vente de produits artisanaux et d’autres spécialités locales, l’hébergement chez habitant, etc.

"La hausse du nombre de visiteurs m’a incité à ouvrir un petit restaurant de plats Thai servant du riz gluant, du poisson et de la viande de porc grillés, des salades... Nous vendons beaucoup de spécialités locales", a confié M. Hung, un habitant du village.

La culture locale est bien conservée. Le village de Che Can, qui regroupe près de 100 foyers d’ethnie Thai, en est un bon exemple. En 2006, le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme l’a choisi avec 20 autres villages de l’ensemble du pays pour déployer un plan de préservation.

Concrètement, la population et les autorités locales protègent ensemble certaines valeurs culturelles traditionnelles majeures comme maison sur pilotis, costumes, fêtes et artisanats (tissage de brocatelle, vannerie, forge). Beaucoup de familles conservent aussi des ustensiles de leurs ancêtres dont des mortiers en pierre pour décortiquer le paddy, du matériel pour produire de l’alcool, etc.

Fière de son passé héroïque, Muong Phang est résolument tournée vers l’avenir. Nul ne doute qu’avec le dynamisme de ses habitants et le tourisme en pleine expansion, la pauvreté ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir.

Quel plus bel hommage au général Vo Nguyên Giap qui éprouva jusqu’à la fin de sa vie un attachement particulier pour ce lieu  et ses habitants, où il vécut les plus exaltantes années de son existence.

Texte et photos: Hoàng Phuong/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Le tourisme sur l'île de Phu Quy connaît un bel essor Le district de Phu Quy, dans la province de Binh Thuân au Centre, dispose d'un fort potentiel dans le développement de l'économie maritime, notamment le tourisme, grâce à ses conditions naturelles favorables et à ses paysages magnifiques.