27/06/2014 11:20
Le premier Dialogue de haut rang Vietnam-Japon sur la coopération au développement agricole a eu lieu jeudi à Hanoi, pour la réaffirmation d'une coopération intégrale entre les deux parties en la matière.

Selon le ministre vietnamien de l'Agriculture et du Développement rural Cao Duc Phat, ce dialogue avait pour objet de parvenir à un consensus sur l'édification d'une "Vision de moyen et long terme du développement intégral de l'agriculture au Vietnam", ce afin d'élaborer des planifications effectives de ce secteur pour la période 2015-2019 et au-delà.

Les deux parties vont se consacrer à la coopération scientifique et technique, l'application du progrès technologique à la production agricole, les biotechnologies, la transformation et la conservation des produits après récolte, leur distribution et leur consommation...

Le ministre japonais de l'Agriculture, de la Forêt et de la Pêche, Hayashi Yoshimasa, a estimé que le Vietnam possède de nombreux potentiels pour développer son secteur agricole, notamment d'une jeune main-d'oeuvre, d'importantes ressources naturelles, d'un climat favorable.

Ces derniers temps, de nombreuses entreprises japonaises ont réussi en investissant dans le secteur agricole au Vietnam, a-t-il ajouté.

Depuis 2012, les coopérations entre les entreprises vietnamiennes et leurs partenaires japonais comme Murabeni, Itochu, Kanematsu, Koufuku Beikoku ou Sumitomo, se sont développées essentiellement dans l'export de riz, l'étude des zones agricoles du delta du Mékong, la recherche sur les variétés rizicoles...

Les deux parties ont régulièrement échangé des informations sur les programmes d'adjudication, les politiques de gestion du gouvernement japonais pour le riz...

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.