30/06/2020 17:09
Le ministre Mai Tiên Dung, responsable du Bureau gouvernemental, également président du Conseil consultatif de la réforme des formalités administratives du Premier ministre, et Nicolas Audier, président de la Chambre de Commerce européenne au Vietnam (EuroCham), ont coprésidé mardi 30 juin un dialogue avec les entreprises européennes au Vietnam.
>>EVFTA : le secteur agricole en est-il vraiment le grand gagnant ?
>>Ratification de l’EVFTA et de l'EVIPA : grande signification pour les liens Vietnam - UE

Le ministre Mai Tiên Dung, responsable du Bureau gouvernemental, s'exprime lors de l'événement, le 30 juin à Hanoï. Photo : Trân Viêt/VNA/CVN
L’événement a réuni des ministères et organes vietnamiens, des hommes d’affaires européens, des représentants de missions diplomatiques…, dans le but de discuter des plans concernant la réforme des formalités administratives au service de l’exploitation des avantages de l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne (EVFTA), lequel  entrera en vigueur le 1er août prochain.

À cette occasion, la 12e édition du Livre Blanc de l’EuroCham a été présentée. Il s’agit d’un rapport annuel de l’EuroCham qui identifie les principaux problèmes économiques, commerciaux et d'investissement de l'année affectant les membres de l’EuroCham, le monde des affaires et, dans de nombreux cas, la société à grand. Le livre blanc propose des recommandations aux autorités locales, nationales, régionales et européennes concernées.

Un climat d’investissement favorable aux entreprises

Selon le président de l’EuroCham au Vietnam, il est nécessaire de fonder un conseil d’affaires de l’EVFTA afin d’étudier les défis surgissant dans le processus de mise en œuvre de l’accord et de les résoudre. Il a affirmé qu’il s’agissait d’un moment approprié pour mettre en œuvre l’EVFTA car le Vietnam était dans la phase de relance post-pandémique et que l’accord aiderait à intensifier les relations entre le Vietnam et l’Union européenne (UE).

En outre, Nicolas Audier a particulièrement insisté sur le rôle important des efforts du Vietnam dans la réforme administrative pour créer un climat d’investissement favorable aux entreprises. Il a souligné que si le gouvernement étudiait les recommandations présentées dans le Livre blanc, il était probable que de nombreuses entreprises européennes investiraient au Vietnam dans l’avenir.

De son côté, le ministre Mai Tiên Dung a déclaré apprécier les efforts de l’EuroCham pour rendre public son Livre Blanc 2020 qui traite de la réforme des formalités administratives - un sujet, selon lui, jouant un rôle important dans la mise en œuvre de l’EVFTA.

Le Conseil consultatif de la réforme des formalités administratives du Premier ministre synthétisera les avis et idées présentés lors du dialogue pour rédiger un rapport et le soumettre au Premier ministre, dans le but d’avancer des mesures propices aux activités économiques.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai