11/11/2017 00:48
Le colloque «Développer le tourisme en liaison avec des villages de métiers traditionnels : situation actuelle et mesures» a eu lieu le 10 novembre à Hanoï. Cet événement s’est déroulé dans le cadre de la foire des villages de métiers du Vietnam 2017 – CraftViet 2017.
>>Ouverture de la foire Hanoi Gift Show 2017
>>Bientôt la foire des villages de métiers du Vietnam 2017

Colloque «Développer le tourisme en liaison avec des villages de métiers traditionnels : situation actuelle et mesures , le 10 novembre à Hanoï.

L’événement a réunit une centaine d’artisans venus de l’ensemble du pays, des responsables de l’Association des métiers traditionnels du Vietnam, de l’Administration nationale du tourisme, sans oublier des spécialistes des villages de métiers traditionnels.

Organisé à l’initiative du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, en coopération avec le Centre de promotion du commerce agricole (Agritrade), ce colloque visait à réfléchir à des solutions permettant de favoriser le développement du tourisme au sein des villages de métiers traditionnels.

Les produits céramiques Bô Bat, province de Ninh Binh (Nord), ont des siècles d’existence.

D’après Luu Duy Dân, président de l’Association des métiers traditionnels du Vietnam, le pays compte 5.411 villages de métiers, qui emploient 11 millions de travailleurs, dont plus de 400 villages de métiers dits «traditionnels». Ces derniers produisent plus de 200 sortes de produits différents et un grand nombre ont des siècles d’existence comme Chu Dâu et Bat Tràng (céramiques), Dông Hô (estampes populaires)…

Les produits des villages d'artisanat traditionnel, en particulier produits en bois et en bambou, sont exportés vers plus de 160 pays et territoires.

Cependant, ces villages connaissent, depuis fin 2008, de nombreuses difficultés notamment pénurie de fonds d’investissement et difficulté dans l’écoulement de leurs produits.

Les produits en bois sont exportés vers plus de 160 pays et territoires.

Face à cette situation, «il est nécessaire de les réorganiser afin qu’ils deviennent une destination de choix  pour les touristes vietnamiens et étrangers», estime la docteur Nguyên Thi Lan Huong, de l’Institut national d’études de la culture et des arts.

«En outre, il faut renforcer les relations étroites entre les villages de métiers et les voyagistes, sans oublier de lutter contre la pollution dans ces villages qui est incompatible avec le développement du tourisme», ajoute-t-elle.

Des nón (chapeaux coniques en feuilles de latanier) du village de Chuông, en banlieue de Hanoï.

Nguyên Thi Lan Huong affirme également que l’organisation régulière de la foire des villages de métiers du Vietnam permet de préserver, de promouvoir et de développer ces métiers en liaison avec le tourisme. «C’est une occasion pour ces villages, ainsi que les entreprises de produits artisanaux et de tourisme, d’échanger et de signer des contrats de coopération pour le développement de produits touristiques et artisanaux, tout en présentant la quintessence de la gastronomie et des plats traditionnels délicieux des différentes régions du pays», insiste-t-elle.

Soie de My Duc, (en banlieue de Hanoï).

En ce qui concerne les villages de métiers traditionnels dans le delta du fleuve Rouge, région qui compte le plus grand nombre de villages de métiers traditionnels dans l’ensemble du pays (60% du total), M. Nguyên Quy Phuong, de l’ l’Administration nationale du tourisme, encourage la mise en œuvre du mouvement «Un village – Un métier» (OVOP – One Village One product), lancé par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural. «L’objectif est d’encourager chaque village à perfectionner sans cesse ses produits locaux afin d’attirer des touristes domestiques et étrangers», informe-t-il.

La foire des villages de métiers du Vietnam 2017 - CraftVietnam 2017 - a lieu du 9 au 13 novembre à Hanoï, au Centre des foires et expositions, des transactions économique et commerciale (489 rue Hoàng Quôc Viêt, arrondissement de Câu Giây). L'événement présente sur environ 250 stands de 24 villes et provinces des produits artisanaux et des beaux-arts comme céramiques de Chu Dâu, de Bat Trang, thô câm (tissu de brocatelle orné de motifs, réalisé par nombre d’ethnies minoritaires), estampes de Dông Hô… Cette foire est une bonne opportunité pour promouvoir les échanges économiques et commerciaux, présenter des marques et des produits, stimuler la créativité des artisans comme des producteurs, encourager le développement des potentiels culturels et touristiques et des métiers ruraux, et valoriser l’identité nationale dans le cadre de la Nouvelle Ruralité.
La foire comprend aussi un espace du thé du Vietnam avec la participation d’entreprises et d’établissements de production et de transformation des provinces de Thai Nguyên, Son La…

Texte et photos : Câm Sa/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.