02/09/2017 06:33
Le Vietnam compte 3.260 km de côtes. Sur ses 63 provinces et villes, 28 ont une façade maritime. Une meilleure exploitation des ressources maritimes est au cœur de l’arrêté gouvernemental N°67 sur la pêche.
>>Produits aquatiques : 8 milliards de dollars d’exportations prévues en 2017
>>Hausse des exportations de produits aquatiques en huit mois
>>APEC 2017 : Vietnam et Australie ensemble contre la pêche illégale

Entré en vigueur fin août 2014, l’arrêté gouvernemental N°67 portant sur les politiques de développement du secteur halieutique a pour objet, entre autres, de soutenir les pêcheurs, de moderniser les flottes de pêche et leur logistique, notamment en construisant des navires à coque d’acier de grande puissance et des navires de logistique pour la pêche hauturière. Il comprend aussi des politiques de création d’infrastructures pour l’exploitation des ressources halieutiques telles que ports et quais de pêche, ainsi que des politiques en matière de crédit, y compris de trésorerie, ou encore d’assurance de la coque et de l’équipage.

Le contrôle des chantiers navals sera renforcé afin d’assurer le respect des normes techniques. Photo : Doàn Huu Trung/VNA/CVN

Pour la construction d’un navire de logistique hauturière à coque en acier et d’une puissance de plus de 400 CV, les propriétaires peuvent emprunter jusqu’à 95% du coût de l’unité moyennant un taux d’intérêt de 7% par an avec une bonification de 6% par l’État. Et pour celle d’un navire de pêche hauturière à coque en acier ou en matériaux composites d’une puissance de 400 CV à
800 CV au plus, jusqu’à 90% à un taux d’intérêt de 7% dont 5% bonifiés par l’État.

L’État s’engage par ailleurs à financer à 100% les frais de conception, d’entretien et de maintenance, ainsi que de formation des membres d’équipage aux techniques d’exploitation et de conservation des produits de pêche suivant de nouvelles technologies, ainsi qu’à la manutention. En matière d’assurances, de fiscalité et d’aides à l’amélioration de la productivité, l’arrêté prévoit la prise en charge par l’État de 100% des primes d’assurance-accident des équipages de navires de pêche de plus de 90 CV, et des aides pour la souscription d’assurances pour les navires et leur armement.

Ces politiques sont justifiées et adéquates. Il faut accorder des fonds publics à la construction de navires de pêche hauturière afin de contribuer, aussi, à la défense de la souveraineté nationale. Ces bateaux en acier, qui sont plus modernes et plus sûrs, contribueront au renouvellement et à la modernisation de l’exploitation des ressources halieutiques. Le programme d’assistance à la pêche hauturière comprend aussi la formation professionnelle des équipages.

Réparation des bateaux de pêche achevée fin août 

Après trois ans d’application, 27 des 28 provinces et villes côtières ont approuvé des lignes de crédit pour construire des bateaux de pêche. Plus de 760 bateaux ont été construits avec une coque en acier, en composite ou en bois. Toutefois, certains pêcheurs déplorent la faible qualité des bateaux construits sous le régime de l’arrêté 67 qui ont connu des dégradations anormales après un court temps d’utilisation.

Pendant trosi ans, plus de 760 bateaux ont été construits avec une coque en acier, en composite ou en bois dans le cadre de l'arrêté 67. Photo : VNA/CVN

Selon un rapport du ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MADR), on recense 40 bateaux à coque en acier immobilisés, causant des pertes importantes : 19 bateaux dans la province de Binh Dinh, 18 à Thanh Hoa, 2 à Phu Yên et 1 à Quang Nam… La réparation des bateaux endommagés s’accélère et les travaux seront achevés fin août, a assuré le-vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Vu Van Tam.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a demandé au ministère de l’Agriculture et du Développement rural de collaborer avec le ministère du Plan et de l’Investissement et  celui des Finances ainsi que la Banque d’État pour appliquer l’arrêté 67 sur la pêche, de réparer rapidement les bateaux de pêche immobilisés et de superviser la construction de nouveaux. La dégradation rapide de certains bateaux à coque en acier dans les provinces de Binh Dinh, Quang Nam, Thanh Hoa et Binh Thuân a causé des pertes aux pêcheurs et nuit à  la politique de développement de l’aquaculture du Parti et de l’État.

En ce qui concerne la construction de nouveaux bateaux, les autorités de 27 des 28 villes et provinces côtières ont adopté une liste de 1.510 bateaux, dont 768  à coque en acier et 742 en bois. Selon le vice-ministre Vu Van Tam, le contrôle des chantiers navals sera renforcé afin d’assurer le respect des normes techniques. En outre, les pêcheurs, qui dans leur majorité ne connaissent que les bateaux en bois, seront  initiés à l’exploitation des navires à coque en acier.

Thê Linh/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Hô Chi Minh-Ville promeut ses atouts touristiques sur les plateformes en ligne Le 17e Festival du tourisme de Hô Chi Minh-Ville se déroule du 4 au 25 décembre avec de nombreuses activités organisées à la fois en présentiel et en ligne.