13/08/2018 16:44
Le secteur privé est un pilier de l’économie nationale. Pourtant les entreprises du secteur doivent faire face à beaucoup de défis. Plusieurs mesures ont été proposées afin de créer des conditions favorables pour les entreprises en activité.
>>Le secteur privé vietnamien en plein essor
>>Le chef de l'État appelle à développer l’économie privée

L'économie privée est considérée comme un moteur important du pays, à côté de l'économie publique qui joue un rôle central. Photo: An Hiêu/VNA/CVN

Malgré les opportunités et les succès indiscutables qu’a apportés la Résolution du 5e  plénum du Comité central du Parti, maintes entreprises privées rencontrent toujours des difficultés dans un contexte de mondialisation et de concurrence féroce. La compétitivité de certains labels vietnamiens reste encore faible. 

Il faut ainsi mettre en place des politiques pour soutenir les entreprises et favoriser l’émergence des start-up. Au cours des 5 premiers mois de l’année, plus de 52.000 entreprises ont été créées, mais 34.000 ont dû stopper leurs activités  et 5.500  ont été dissoutes.

Selon le Dr. Trân Dinh Thiên, ex-directeur de l'Institut économique du Vietnam, chaque année, bien que plus de 100.000 d’entreprises soient fondées, 60.000 disparaissent du marché.

L'économie privée joue un rôle clé dans la croissance du PIB. De 2005 à 2015, le secteur privé a contribué à 43,2% du PIB national, soit une légère hausse de moins de 1%; tandis que le secteur des foyers de production individuels, encore peu compétitif, y a contribué à hauteur de 31,6%. Cela montre que la structuration des milieux d’entreprises au Vietnam reste déraisonnable.

Relever les défis

Pour la période de 2005-2015, le secteur privé a contribué à près de 43,2% du PIB. Photo: An Hiêu/VNA/CVN

Le directeur de la société par actions de la construction et du commerce de matériaux Binh Minh à Hanoï a fait savoir que ''les entreprises manquent de ressources humaines qualifiées''. En réalité, ''la productivité du secteur privé se trouve de plus en plus réduite''.

De plus, face aux difficultés dans le contexte d’intégration internationale, les entreprises privées ont besoin d’un environnement d’investissement et d’affaires plus équitable, sain et épanouissant, au sein duquel risques et coûts sont minimisés.

Selon le Dr. Trân Dinh Thiên, ancien directeur de l’Institut économique du Vietnam, le gouvernement doit formuler des politiques ad hoc pour soutenir ces agents économiques. Il est nécessaire pour cela de développer l'économie privée dans tous les secteurs, de créer des groupes économiques privés impliquant de multiples acteurs et d’autoriser les contributions privées aux capitaux des groupes économiques publics. Il faut les inciter à participer à la chaîne de production mondiale et à acquérir des titres d'entreprises publiques.

Parallèlement à l’édification de programmes éducatifs dans le but d’améliorer la qualité des ressources humaines, il faut renouveler les mesures visant à défendre les travailleurs.

Enfin, selon le secrétaire général de l’Association des PME du Vietnam Mac Quôc Anh, les débouchés demeurent la problématique la plus centrale des entrepreneurs. Ainsi, il faut que  le gouvernement propose des mesures pour aider les entreprises à participer à la chaîne d’approvisionnement et pour resserrer les liens entre elles.

 
Diêu Thuy/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.