26/02/2021 22:39
Non contente d’avoir fait des millions de morts et d’affecter la vie de milliards de personnes, la pandémie de COVID-19 met les systèmes de santé et de sécurité sociale à très rude épreuve. Elle s’accompagne en outre d’atteintes aux libertés individuelles, momentanément nécessaires, mais forcément pesantes.

>>Le PNUD affirme son engagement à accompagner le Vietnam dans le développement
>>Centre : le PNUD aide à construire des maisons résistantes aux inondations

Caitlin Wiesen, la représentante du Programme des Nations unies pour le développement au Vietnam.
Photo : VNA/CVN


Autant dire qu’il y a urgence à juguler cette pandémie et qu’à ce jeu-là, notre pays, le Vietnam, fait figure de bon élève… Force est de constater que l’on y vit plutôt mieux, et même beaucoup mieux qu’ailleurs…

Après avoir été l’un des tous premiers pays à avoir atteint les objectifs du Millénaire pour le développement et des objectifs de développement durable des Nations unies, le Vietnam est aujourd’hui montré en exemple pour sa gestion de la crise sanitaire.  

Des progrès notables…

Le Vietnam fait désormais partie du groupe des pays à l’indice de développement humain élevé. C’est ce qui ressort du rapport sur le développement humain en 2020, rapport qui a été publié à la mi-décembre 2020 par le Programme des Nations unies pour le développement au Vietnam et par le ministère vietnamien du Plan et de l'Investissement.

Avec un indice de développement humain de 0,704, notre pays arrive en 117e position, il est 117e sur 189. Il est également l'un de ceux où l’égalité des sexes est la plus respectée, avec un indice de développement des genres de 0,997, ce qui lui permet d’atteindre la 65e position et d’être 65e sur 162, dans ce domaine.  

Ce qui est remarquable, c’est l’évolution qui a été celle de l’indice de développement humain du Vietnam entre 1990 et 2020 : plus 46%, soit l’un des plus forts taux de croissance au monde. Dans son rapport, le Programme des Nations unies pour le développement fait état de très bons résultats en matière de santé, d'éducation, d'emploi et de développement rural...

 


Mais c’est finalement la pandémie de COVID-19 qui aura permis de mettre pleinement en lumière les progrès accomplis. Pour Caitlin Wiesen, qui est la représentante du Programme des Nations unies pour le développement au Vietnam, notre pays est devenu un exemple à suivre…  

La presse étrangère y est elle aussi allée de son couplet laudateur. Hanoï a accepté de sacrifier certains intérêts économiques pour protéger la santé de la population vietnamienne, ont ainsi noté de nombreux journaux…

"Le Parti communiste vietnamien a agi de manière responsable et a mis la sécurité de la population au dessus de tout", a écrit David Hutt, dans un article publié sur BBC News. "Le Vietnam, pays socialiste, a placé le peuple au-dessus de ses intérêts économiques", a pour sa part souligné le journal américain liberationnews.org.

… et exemplaires

Si le Vietnam inspire bien d’autres pays en matière de promotion des droits de l'homme c’est parce qu’il est l'un des premiers à avoir atteint les objectifs du Millénaire pour le développement.

D'une économie agricole obsolète dont le PIB était estimé à 14 milliards de dollars en 1985, le Vietnam est devenu en 2020 l'une des 16 économies émergentes les plus prospères du monde, avec un PIB de 262 milliards de dollars, soit à peu près 19 fois plus.  Sa croissance économique lui a permis de garantir le bien-être de sa population tout comme les droits fondamentaux des personnes les plus vulnérables.

À ce jour, 118 politiques relatives à l'éradication de la pauvreté et à l'amélioration du niveau de vie des ethnies minoritaires ont été mises en place. Le budget réservé aux régions peuplées d’ethnies minoritaires n’a quant à lui cessé d’augmenter, de même que celui qui est alloué à la protection sociale, qui représente aujourd’hui 21% des dépenses de l’État.

Au cours de la période 2016-2020, le taux de pauvreté multidimensionnelle est passé de 9,88% en 2015 à 3,75% en 2019, puis à moins de 3% en 2020, faisant du Vietnam le premier pays ayant atteint avant terme les objectifs du Millénaire des Nations unies sur la réduction de la pauvreté. À ce jour, 100% des communes sont accessibles par des routes et 80% des villages ont l'électricité. À noter aussi que 3 millions de personnes défavorisées ont accès à l'assurance maladie gratuite...

Ce que fait le Vietnam pour garantir les droits fondamentaux de sa population lui vaut l’admiration du monde entier, de même que la manière dont il gère la crise sanitaire.

VNA/VOV/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.