14/12/2018 23:07
Soc Trang (Sud) possède un littoral de 72 km avec trois principaux estuaires situés à l’embouchure de Dinh An, Trân Dê et My Thanh. Des conditions naturelles idéales pour développer l’aquaculture, la pêche et la transformation de produits aquatiques, ainsi les secteurs potentiels de l’économie marine.
>>Une société thaïlandaise cherche à investir dans une centrale thermique à Soc Trang
>>Soc Trang doit prendre des mesures pour atteindre ses objectifs de croissance

Vue du port de pêche de Trân Dê, à Soc Trang. 

Le district de Trân Dê est décisif dans l’objectif provincial qu’en 2020 l'économie côtière et maritime contribue à 37,73% du PIB.

Un coup d’œil sur Trân Dê (district côtier de Soc Trang) montre clairement des changements positifs grâce à l’efficacité des politiques visant à promouvoir le développement socio-économique. Précisément, ce district a construit de nombreuses nouvelles infrastructures côtières, amélioré l'efficacité de l'aquaculture, de la pêche, des investissements dans le tourisme marin ...

Trân Dê, en plein renouveau

Selon un rapport du Comité populaire du district de Trân Dê, au cours des neuf premiers mois de 2018, la production aquacole était de 50.000 tonnes, soit 97,64% des prévisions. Les marchandises transitant par le port de Trân Dê ont atteint 94.000 tonnes, dont 54.000 tonnes de produits aquatiques. 

Des employés d’Ut Xi décortiquent des crevettes pour l'exportation.

Ce district est un haut lieu de la province en matière de pêche et d'aquaculture. On y développe une aquaculture en eau douce, saumâtre et salée sur plus de 5.000 ha, dont 2.000 ha d’aquaculture high-tech.

Depuis 2010, Trân Dê est prioritaire dans la stratégie de développement de Soc Trang. En conséquence, cette localité a investi 32,7 milliards de dongs dans la construction d’un port de pêche au service des industries auxiliaires. Chaque année, ce port accueille 18.000 bateaux de la province  et de l'extérieur.

Actuellement, le budget de la province est mis à contribution dans ce projet pour répondre aux besoins en matière touristique et se mettre au niveau des autres provinces du delta du Mékong. La voie express maritime Trân Dê - Côn Dao a été mis en service en juillet 2017 et relie Soc Trang à Côn Dao (Bà Ria-Vung Tàu) en seulement 2h30, avec une moyenne journalière de plus de 300 touristes. Parallèlement, de nombreuses zones d'écotourisme sont appelées à investir, telles que la Hô Be - Vinh Châu et Mo O...

Pour la période 2016-2020, l'investissement total de Soc Trang dans les zones côtières et maritimes s'élèvera à environ 3.000 milliards de dongs, dont 1.000 milliards de dongs d'APD. En outre, Soc Trang s’efforce de mettre en œuvre des projets dans l’administration et la santé au service de sa population.

Texte et photo: Quang Châu/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Le parc floral de Hô Tây, une destination prisée à Hanoï D’une superficie de 7.000 m², le parc floral de HôTây, dont les espèces varient au gré des saisons, attire de nombreux Hanoïens mais aussi des visiteurs de tous les coins du Vietnam.