27/06/2019 18:08
Bien que le domaine de la recherche et de l'application de l'intelligence artificielle (IA) au Vietnam se développe, la formation des ressources humaines pour l'IA reste limitée et ne répond pas encore aux besoins du marché.
>>Intelligence artificielle: le Vietnam veut aller plus loin
>>Google lance l'intellience artificielle assistant en vietnamien

Séminaire "Expérience de mise en œuvre de projets d'intelligence artificielle", le 26 juin à Hô Chi Minh-Ville. Photo: Tiên Luc/CVN

Le parc des logiciels Quang Trung (QTSC), en collaboration avec l'Association vietnamienne des logiciels et services informatiques (VINASA) et l’Alliance des exportateurs de logiciels du Vietnam (VNITO), a organisé mercredi 26 juin à Hô Chi Minh-Ville le séminaire "Expérience de mise en œuvre de projets d'intelligence artificielle".

L’événement visait à partager des modèles d'intelligence artificielle dans des entreprises vietnamiennes et à acquérir des expériences en matière de formation à l'IA dans des entreprises, des universités et des instituts de recherche.

Applications de l’IA 

L'intelligence artificielle est l'une des technologies les plus en vue actuellement et l'un des domaines centraux de la quatrième révolution industrielle. Au Vietnam, de nombreuses sociétés de technologie  ont rapidement saisi cette tendance  et mis en œuvre de nombreux projets, tels que: application de l’IA pour l'optimisation des appareils électroniques domestiques de la compagnie TMA Solutions, développement d'un système informatique de Global Cybersoft ou encore application de l'intelligence artificielle pour le système de surveillance VMS au parc des logiciels Quang Trung.

Nhiêu Quôc Trân, chef du groupe des solutions technologiques du QTSC, a informé que l'application de l'IA aidait QTSC à résoudre ses problèmes technologiques et à gérer efficacement le réseau de plus de 300 caméras de surveillance du parc.

Système de surveillance VMS au parc des logiciels Quang Trung.
Photo: Tiên Luc/CVN

Avec l’IA, toutes les caméras sont  connectées sur le même système. Elles intègrent une technologie de gestion intelligente qui aide à identifier les personnes dans la zone, les infractions routières et les visages figurant sur une "liste noire" du parc.

Besoin de ressources humaines

"Bien que la recherche et l'application de l'IA au Vietnam se développe, la formation des ressources humaines reste limitée et ne répond pas encore aux besoins du marché", a déploré le docteur Vu Tuong Thuy, vice-recteur de l’Université Hoa Sen (Lotus).

Toujours selon Vu Tuong Thuy, la question de la formation en intelligence artificielle fait l’objet d’une attention accrue au Vietnam en raison du développement du marché. Avec la pénurie actuelle de main-d’œuvre, les ingénieurs en technologie de l’information peuvent "se recycler" dans le l’IA pour répondre aux besoins des entreprises.

Pour sa part, Nguyên Vinh Tiêp, de l’Université des technologies de l’information (Université nationale de Hô Chi Minh-Ville), a déclaré que mettre en œuvre un programme de formation à l’IA prendra du temps.

Cependant, bien qu’il n’existe pas de programme de formation officiel, il est possible de former des ressources humaines dans les départements et centres de technologie. Cela aidera à répondre aux besoins du marché dans un proche avenir.

Lors du séminaire, des représentants d'entreprises, d'universités et d'instituts de recherche ont également proposé de nombreuses solutions pour promouvoir la coopération et les activités de recherche et développement, ainsi que l'application de l'IA au Vietnam.

Trung Khánh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.