07/10/2018 22:56
La gestion maritime durable et le développement de l’économie maritime demandent une main-d’œuvre qualifiée. La formation et le développement des ressources humaines ont ainsi un rôle clé dans le développement durable de l’économie maritime ainsi que dans la gestion, l’utilisation et la protection des ressources marines du Vietnam.
>>Les efforts de la ville Dà Nang pour développer l’économie maritime
>>Dix ans de mise en œuvre de la Stratégie maritime du Vietnam
>>Le PM Nguyên Xuân Phuc préside la conférence sur la stratégie maritime

Le développement des ressources humaines a un rôle clé dans le développement durable de l’économie maritime.
Photo: Hoàng Nhi/VNA/CVN

Selon l’Administration de la mer et des îles du Vietnam, l’économie maritime connaît une pénurie de main-d’œuvre. Les ressources humaines sont en outre peu qualifiées. C’est pourquoi, les travaux scientifiques et technologiques dans ce secteur ne produisent pas de grands effets.

Devant cette situation, ces dix dernières années, une plus grande attention a été accordée au développement des ressources humaines. Selon le vice-ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement Trân Quy Kiên, les ministères, organes compétents et localités se sont intéressés davantage aux ressources humaines au service de l’exploitation de pétrole, de la navigation, de la pêche, du tourisme… Plusieurs établissements de formation et d’études des filières professionnelles maritimes, dont des instituts, des universités et instituts universitaires, des écoles de formation professionnelle, ont été construits dans des villes côtières, de même que des stations médicales et des logements pour les gestionnaires, les agents de santé et les professeurs dans les zones côtières et sur les îles.

Formations à destination des pêcheurs 

En 2016, plus de 20.000 pêcheurs en haute mer ont participé à des formations. Dans 28 localités côtières, environ 30.000 personnes ont été formées pour participer directement à la pêche et à la transformation de produits halieutiques.

Pour les recherches scientifiques, ces dernières années, la priorité est accordée aux filières des produits halieutiques, de la navigation et du pétrole. De nombreux établissements d’enseignement ont élaboré des programmes sur les mers et les océans. Outre les grandes universités telles que les Universités de Dà Nang, de Huê, de Nha Trang et l’Université maritime du Vietnam, d’autres universités ont-elles aussi des programmes de formation sur la gestion maritime et l’économie maritime. De leur côté, l’Institut national de médecine maritime du Vietnam et la Faculté de médecine de Hai Phong ont déjà parachevé des programmes d’enseignement supérieur et post-universitaire sur la médecine maritime.

Les organes compétents attachent en outre une grande importance à la coopération internationale pour améliorer la qualité des ressources humaines vietnamiennes pour satisfaire aux normes internationales,

Avec de grands efforts, la formation des ressources humaines au service du développement de l’économie maritime s’améliore progressivement. Elle contribuera à faire du Vietnam un pays fort par la mer.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.