22/07/2019 16:55
Le nombre de restaurants japonais au Vietnam n'a cessé d'augmenter lors de ces derniers temps, avec plus de 1.500 restaurants actuellement.

>>La cuisine japonaise plaît aux Vietnamiens
>>Contrôler rigoureusement les aliments importés du Japon
 


Ootoya, une chaîne de restaurant connue au Japon, vient d'inaugurer son deuxième restaurant au 2e étage de la tour Bitexco de Hô Chi Minh-Ville. Avec la hausse des dépenses des Vietnamiens et l'augmentation du nombre des Japonais travaillant dans ce pays, il y plus de dix ans, la compagnie japonaise Okamura Foods, en collaboration avec la société par actions des produits alimentaires Trung Son, a ouvert une série de restaurants Tokyo Deli à Hanoï et Hô Chi Minh-Ville. Après 12 ans d'activité, la chaîne de Tokyo Deli possède au total 20 restaurants et elle vise 50 restaurants dans l'ensemble du pays en 2020.

Selon le consulat général du Japon à Hô Chi Minh-Ville, cette ville comptait environ 650 restaurants japonais en 2017, soit le triple par rapport aux trois années précédentes.

L'augmentation du nombre de restaurants japonais entraîne une croissance des services d'approvisionnement alimentaire.

Lorsque les entreprises japonaises pénètrent au Vietnam, elles ont tendance à changer certains critères des aliments pour répondre aux goûts des Vietnamiens.

Selon le Département de l'investissement étranger du ministère du Plan et de l'Investissement, fin 2018, les investissements japonais au Vietnam se chiffraient à plus de 57 milliards de dollars, dans près de 4.000 projets. En 2018, le Japon était le premier investisseur direct étranger (IDE) au Vietnam, avec un fonds enregistré total de près de 8 milliards de dollars, occupant 31% de l'IDE au pays.

Selon une enquête sur les activités d'affaires des entreprises japonaises au Vietnam publiée en mars dernier par l'Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO), la plupart des entreprises japonaises apprécient les perspectives de croissance du Vietnam et souhaitent travailler à long terme sur ce marché.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.