30/03/2018 17:35
Les tendances mondiales, comme l’urbanisation, la numérisation, la mobilité, l'évolution du marché du travail, les changements climatiques et la dégradation des ressources naturelles, créent des impacts notables sur les activités quotidiennes et productives de l’homme.
>>La présidente de l’AN visite un centre d’agriculture high-tech aux Pays-Bas
>>Poursuite des activités de la présidente de l'AN Nguyên Thi Kim Ngân aux Pays-Bas

Cérémonie de signature d’un mémorandum de coopération entre le Vietnam et les Pays-Bas sur le développement des cités intelligentes au Vietnam.
Photo : Minh Duy/NDEL/CVN

Un séminaire thématique ayant pour thème ''Développement des centres urbains intelligents au Vietnam vers une croissance verte et un développement durable'' s’est tenu jeudi l’après-midi 29 mars à Hanoï, sous les auspices du ministère vietnamien de la Construction, en coordination avec l’ambassade des Pays-Bas au Vietnam, à l’occasion du 45e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Les centres urbains doivent examiner de nouveaux mesures et modèles économiques favorables pour répondre aux exigences de la situation sociale actuelle. Selon les prévisions, 70% de la population mondiale vivront dans les centres urbains en 2050. Il s’agira d’une grande pression à propos des systèmes d'infrastructure, de l’habitation et du marché d’emplois.

Des modèles urbains intelligents peuvent apporter de nombreux avantages et plusieurs risques à cause du développement désynchronisé. La recherche pour la sélection de modèles urbains intelligents et l’élaboration de la stratégie de développement sont l’une des priorités au premier rang à l’heure actuelle. Mais, le développement urbain intelligent est toujours confronté à de nombreux défis, y compris l’application de hautes technologies ; parce que les conditions de développement des zones urbaines du Vietnam ne sont pas similaires, et que l’infrastructure n’a pas été entièrement développée.

Le Vietnam compte actuellement deux centres urbains spéciaux que sont Hanoï et Hô Chi Minh-Ville, 17 centres urbains de première catégorie, 25 centres urbains de 2e catégorie, 41 centres urbains de 3e catégorie, et 81 centres urbains de 4e catégorie. Avec 23 millions de personnes, le Vietnam a la 6eplus grande population urbaine en Asie orientale.

Entre 2000 et 2010, la population urbaine vietnamienne a enregistré une augmentation de 7,5 millions de personnes, soit une hausse annuelle de 4,1%. L’espace des zones urbaines au Vietnam a augmenté de 2,8% par an, représentant dans la liste des plus rapides de la région.

C’est pourquoi le ministère vietnamien de la Construction et l’ambassade des Pays-Bas au Vietnam ont réuni des experts en la matière, à cette occasion, pour se partager des expériences dans la gestion, ainsi que dans l’élaboration des politiques et des cadres juridiques.

Notamment, une cérémonie de signature d’un mémorandum de coopération sur le développement des cités intelligentes au Vietnam entre le Département du développement urbain et le groupe de ses partenaires néerlandais en la matière a été organisée en présence du vice-ministre de la Construction, Nguyên Dinh Toan, et de l’ambassadrice des Pays-Bas, Nienke Trooster.

NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Le charme intemporel de la pagode Tram Gian La pagode Tram Gian est l'une des plus anciennes de Hanoï. Elle a longtemps été le site spirituel le plus populaire auprès des touristes nationaux et internationaux. Et pour cause, l’atmosphère y est paisible et la fraîcheur du sanctuaire permet de faire une pause avec la frénésie omniprésente dans la capitale.