30/05/2019 08:38
Le Parlement israélien a voté pour sa propre dissolution mercredi soir 29 mai moins de deux mois après avoir été élu, et les électeurs seront à nouveau appelés aux urnes le 17 septembre, scénario inédit dans l'histoire du pays.
>>Le président israélien charge officiellement Netanyahou de former un nouveau gouvernement
>>Netanyahou dispose d'une majorité suffisante pour former un gouvernement

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu fait une déclaration aux médias après le vote de la dissolution du parlement israélien, le 29 mai à Jérusalem.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le Parlement (Knesset) a voté de nouvelles élections en deuxième et troisième lectures par 74 voix pour et 45 contre. C'est pourtant un échec pour M. Netanyahu, au pouvoir sans discontinuer depuis 1999 et plus de 13 ans au total en comptant un premier mandat.

L'avenir de cette figure dominante au point d'en paraître imbattable, mais aujourd'hui menacée d'inculpation pour corruption, devrait à nouveau se trouver au coeur de la prochaine campagne.

Ce développement sans précédent résulte de l'incapacité de M. Netanyahu à former une coalition de gouvernement avec les partis de droite arrivés en tête des législatives du 9 avril. M. Netanyahu, 69 ans, a préféré provoquer de nouvelles élections que de voir le président Reuven Rivlin donner à un autre que lui sa chance de rassembler une majorité de gouvernement avec la Knesset existante.

Pour ses adversaires, M. Netanyahu aurait pu se désister, mais n'est préoccupé que de sa survie politique. Il s'accroche à son poste pour faire voter des lois le protégeant des poursuites, accusent-ils.

L'annonce de nouvelles élections a des répercussions bien au-delà d'Israël. Elle soulève la question de la présentation par l'administration Trump de son plan pour résoudre le conflit israélo-palestinien, attendu depuis des mois.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Baie de Ha Long, l'une des destinations de croisière les plus photographiées au monde Le magazine britannique Woman and Home a qualifié la baie de Ha Long de l'une des destinations de croisière mondiales les plus citées sur Instagram.