14/06/2019 08:40
Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a catégoriquement exclu toute discussion avec le président américain Donald Trump en recevant jeudi 13 juin le Premier ministre japonais Shinzo Abe, venu à Téhéran dans l'espoir de contribuer à faire baisser les tensions au Moyen-Orient.
>>Départ du Premier ministre japonais pour l'Iran 
>>Les États-Unis prennent de nouvelles sanctions contre l'Iran
>>Le guide suprême iranien appelle à la résistance face aux pressions des États-Unis

Le guide suprême iranien l'ayatollah Ali Khamenei (droite) et le Premier ministre japonais Shinzo Abe, le 13 juin à Téhéran. Photo: AFP/VNA/CVN 

La visite inédite du Premier ministre japonais Shinzo Abe a été rattrapée par l'actualité puisqu'elle a coïncidé avec de nouvelles attaques mystérieuses, en mer d'Oman, contre deux pétroliers, semblables à celles ayant visé en mai quatre navires autour du détroit d'Ormuz.

Donald Trump "ne mérite pas qu'on échange des messages avec lui", a déclaré l'ayatollah Ali Khamenei à M. Abe, premier chef de gouvernement japonais à se rendre en Iran depuis 1978 et à rencontrer le numéro un de la République islamique, l'ayatollah Ali Khamenei.

"Je n'ai pas de réponse pour lui et ne lui répondrai pas", a ajouté M. Khamenei.

"J'ai partagé en toute franchise mes vues personnelles sur ce que le président (américain) à en tête", a déclaré M. Abe à des journalistes japonais après son entretien, estimant que la rencontre constituait "une étape importante" en vue d'assurer la paix et la stabilité dans la région".
 
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.