25/01/2019 08:37
Un attentat à la bombe a eu lieu jeudi 24 janvier près de l'ambassade de Russie à Damas, le deuxième à viser en quelques jours la capitale syrienne par les attaques à la voiture piégée.

>>Terrorisme: le nombre de morts
au plus bas depuis 2009

>>Syrie: un mort et 14 blessés dans l'explosion d'une voiture piégée
 

Photo fournie par l'agence officielle syrienne le 24 janvier d'une carcasse de voiture après une explosion à Damas. Photo: AFP/VNA/CVN


Près de huit ans après le début de la guerre, le régime de Bachar al-Assad, soutenu principalement par la Russie, a enchaîné ces deux dernières années les reconquêtes territoriales face aux opposants et jihadistes et contrôle désormais près des deux-tiers de la Syrie.

En mai 2018, il a annoncé contrôler totalement Damas et ses environs pour la première fois depuis 2012, après avoir progressivement chassé les insurgés de leurs derniers réduits dans et autour de la capitale.

Jeudi 24 janvier, "l'explosion d'un engin (...) placé sous une voiture dans le secteur Adwi à Damas" a provoqué "des dégâts matériels sans faire de victimes civiles", a rapporté l'agence officielle Sana. Des images diffusées par des médias étatiques montrent les débris d'une voiture dont les sièges ne sont plus qu'un amas de métal calciné.

"L'attentat a eu lieu non loin de l’ambassade de Russie", dans le nord-est de la capitale, et a fait quatre blessés légers, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui dispose d'un vaste réseau de sources en Syrie. Il s'agit du troisième attentat contre des zones contrôlées par le gouvernement depuis dimanche 19 janvier: ce jour-là, l'OSDH avait fait état de "morts et de blessés" dans une explosion près d'un bureau du renseignement militaire, dans le sud de Damas. Les autorités n'avaient pas fait état de victime.

Mardi 22 janvier, c'est la ville côtière de Lattaquié, fief du clan Assad, qui a été la cible d'un attentat à la voiture piégée. Il y a eu un mort et 14 blessés, selon Sana. Aucun des trois attentats n'a été revendiqué. Le dernier attentat dans la province de Lattaquié, relativement à l'abri de la guerre, remonte à janvier 2017.

La région, restée sous le contrôle des forces de M. Assad depuis le début du conflit, jouxte directement un des derniers bastions échappant encore au régime, qui englobe, outre la majeure partie de la province d'Idleb (Nord-Ouest), des secteurs des provinces voisines d'Alep et de Hama.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Quang Ninh: Câm Pha donne la priorité au secteur touristique Câm Pha, entourée par les deux villes de Ha Long et Vân Dôn dans la province Quang Ninh (Nord), connaît une forte croissance économique. Pour mieux exploiter ses potentiels dans le secteur de "l’industrie sans fumée", la ville a proposé des mesures pour améliorer des qualités des services.