21/07/2019 22:21
Le professeur-docteur, médecin du peuple, Nguyên Thanh Liêm, ancien directeur de l’Hôpital central de pédiatrie et la doctoresse Nguyên Thi Hiêp, enseignante à l'Université internationale, relevant de l’Université nationale de Hô Chi Minh-Ville sont deux Vietnamiens honorés dans la liste des 100 meilleurs scientifiques asiatiques, publiée récemment par le magazine scientifique et technologique en anglais basé à Singapour Asian Scientist.
>>Une jeunesse consacrée à la recherche scientifique
>>Scientifiques et experts vietnamiens en séance de réseautage


Le professeur-docteur, médecin du peuple, Nguyên Thanh Liêm.
Photo: Asian Scientist/CVN

Le professeur-docteur, médecin du peuple, Nguyên Thanh Liêm, ancien directeur de l’Hôpital central de pédiatrie est considéré comme le médecin aux mains d’or de la chirurgie endoscopique en pédiatrie du Vietnam. Actuellement, il est le directeur de l'Institut de recherche sur les technologies des cellules souches et des gènes, dépendant de l'Hôpital international de Vinmec.

Il est le premier vietnamien à pratiquer la chirurgie endoscopique en pédiatrie au Vietnam en 1997. Le professeur Nguyên Thanh Liêm a inventé neuf techniques nouvelles pour les appliquer avec succès dans la chirurgie endoscopique en pédiatrie. Pour l’heure, il a réalisé plus de 500 cas d’opérations de ce type.

En 2014, avec ses collègues, le professeur Nguyên Thanh Liêm a démarré des recherches dans un domaine tout neuf au Vietnam: greffe des cellules souches. Il est aussi le pionnier vietnamien à effectuer des cas de greffe des cellules souches dans le traitement des maladies de paralysie cérébrale et l'autisme.

Vers la fin de du mois de juin dernier, la revue internationale médicale de génétique humaine Human Mutation Genetics a publié des résultats de l’ouvrage de la recherche sur des gènes des Vietnamiens, déployé par des scientifiques de l'Institut de recherche sur les technologies des cellules souches et des gènes de Vinmec, dirigé par le docteur Nguyên Thanh Liêm.

En plus, ce professeur s’est vu décerné le prix Nikkei Asia 2018 (23e édition) dans la catégorie "science et technologie". Ainsi, il est le premier médecin vietnamien à avoir l’honneur de recevoir cette distinction depuis la naissance de ce prix il y a 23 ans.

La doctoresse Nguyên Thi Hiêp. Photo: Duc Toan/CVN 

Quant à la doctoresse Nguyên Thi Hiêp, elle est enseignante à l'Université internationale - Université nationale de Hô Chi Minh. Elle a d’importantes contributions dans les études sur des techniques médicales et biologiques. Elle vient d’achever son ouvrage de recherche "Création d’une maroufle hémostatique, antibactérienne et capable d’accélérer la régénération des tissus".

L’an dernier, la doctoresse Nguyên Thi Hiêp s’est vue décerner le prix "Jeunes talents féminins internationaux" de la Fondation L’Oréal-UNESCO (Pour les Femmes et la Science), pour son ouvrage Le kit de premier soin du XXIe siècle lors d’une cérémonie tenue le 21 mars 2018 à Paris.


Quelques figures parmi les 100 meilleurs scientifiques asiatiques choisis par la revue Asian Scientist, dont deux Vietnamiens Nguyên Thanh Liêm et Nguyên Thi Hiêp. Photo : Asian Scientist/CVN

Asian Scientist est un magazine singapourien diffusé en ligne depuis 2011 et sa version en papier a été diffusée depuis 2014. Chaque année, ce magazine publié la liste de 100 éminents scientifiques asiatiques en soulignant leurs réalisations dans de nombreuses disciplines scientifiques.

Pour être reconnu sur cette liste, un scientifique doit recevoir un prix national ou international en 2018 pour ses travaux de recherche.

Alternativement, il ou elle doit avoir fait une découverte scientifique significative ou avoir exercé un leadership dans les universités ou l'industrie. Le prix doit impliquer une procédure de sélection compétitive.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Les sites incontournables de Dông Thap Dông Thap est l’une des treize localités du delta du Mékong. Elle fait partie de la région de "Dông Thap Muoi", surnommée "la Plaine des Joncs". Située à 165 km de Hô Chi Minh-Ville, cette jolie province au charme unique du Sud est une base idéale pour explorer la région.