19/03/2019 10:46
On estime que 64% des travailleurs étrangers au Vietnam ont adhéré à l'assurance sociale obligatoire après l'entrée en vigueur du décret gouvernemental 143/2018/ND-CP régissant l'assurance sociale obligatoire pour les travailleurs étrangers.
>>Le Vietnam, nouvelle destination des cadres supérieurs étrangers
>>Garantir les droits des travailleurs étrangers participant à l'assurance sociale

Les travailleurs étrangers au Vietnam ayant des contrats d'au moins un an doivent obligatoirement acheter une assurance sociale.
Photo: VNA/CVN

Ce chiffre a été révélé récemment par Dinh Duy Hung, un responsable de la Sécurité sociale du Vietnam (VSS). M. Hung a déclaré que la collecte totale des primes d'assurance sociale payées par les travailleurs étrangers dans le pays s'élevait à 100 milliards de dôngs.

Selon les statistiques du ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, le nombre d'employés étrangers dans le pays est passé de 63.557 en 2011 à 83.046 en 2016. Ils provenaient principalement de pays asiatiques comme la Chine, la République de Corée et le Japon, représentant 73% du total; suivis des pays européens (21,6%) et de l’Amérique du Nord (2,4%).

Le décret 143/2018 / ND-CP est entré en vigueur le 1er décembre 2018. Il stipule que les étrangers travaillant au Vietnam avec un permis de travail, un certificat d'exercice ou une licence d'exercice délivré par les autorités vietnamiennes et en vertu de contrats de travail à durée indéterminée ou de contrats d’au moins un an doivent obligatoirement acheter une assurance sociale.

Comme pour les employés vietnamiens, le système d'assurance sociale pour étrangers couvre les prestations de maladie, de maternité, de maladie professionnelle et d'accident, de retraite.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.