17/03/2020 17:18
Deux roquettes ont frappé une base militaire abritant des soldats de la coalition internationale au sud-est de la capitale irakienne, Bagdad, a annoncé mardi 17 mars l'armée irakienne. 
>>L'ONU appelle à la désescalade après des attaques en Irak
>>Irak : des roquettes font trois morts, deux Américains et un Britannique
>>Arrivée d'experts chinois en Irak pour assister la lutte contre l'épidémie

Une exercice à la base militaire Besmaya, au sud de la capitale irakienne Bagdad. Photo : AFP/VNA/CVN 

L'attaque a eu lieu lundi soir 16 mars lorsque les roquettes ont frappé la base de Basmaya, a précisé le service de presse du Commandement des opérations interarmes irakiennes (JOC) dans un communiqué, sans donner de bilan.

Les roquettes ont été tirées depuis une zone agricole près de la briqueterie Al-Nahrawan au sud-est de Bagdad, selon le communiqué. Basmaya est la deuxième plus grande base militaire pour l'entraînement de l'armée irakienne après celle de Taji, au nord de Bagdad. Aucun groupe n'a revendiqué la responsabilité de l'attaque pour l'heure. Les bases militaires abritant des troupes américaines à travers l'Irak et la zone verte fortement fortifiée au centre de Bagdad ont été fréquemment visées par les tirs d'obus de mortier et de roquettes des insurgés.

Cette attaque survient après plusieurs autres contre des bases militaires abritant des militaires de la coalition internationale, dont celle à Taji qui avait tué deux soldats américains et un militaire britannique le 11 mars. Plus de 5.000 soldats américains ont été déployés en Irak pour soutenir les forces irakiennes dans la guerre contre l'État islamique, principalement pour les former et les conseiller.

Xinhua/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.